Les quatre concordats: suivis de considérations sur le gouvernement de l'église en général, et sur l'église de France en particulier, depuis 1515, Volume 3

Front Cover

From inside the book

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

page 54: lettre du 8/05/1815 de l'évêque d'Orthona à l'évêque de Rheims évoquant une controverse avec M. de Sambucy (abbé Louis) sur le nombre d'évêché que le Roi doit demander au Pape de lui accorder.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 337 - Dieu qui a fait l'enchaînement de l'univers, et qui, tout-puissant par lui-même, a voulu, pour établir l'ordre, que les parties d'un si grand tout dépendissent les unes des autres; ce même Dieu a voulu aussi que le cours des choses humaines eût sa suite et ses proportions; je veux dire que les hommes et les nations ont eu des qualités proportionnées à l'élévation à laquelle ils étaient destinés...
Page 259 - ... la religion chrétienne est la plus poétique, la plus humaine, la plus favorable à la liberté, aux arts et aux lettres, que le monde moderne lui doit tout, depuis l'agriculture jusqu'aux sciences abstraites, depuis les hospices pour les malheureux jusqu'aux temples bâtis par Michel-Ange et décorés par Raphaël.
Page 2 - Sa sainteté exercera le pontificat en France et dans le royaume d'Italie, de la même manière et avec les mêmes formes que ses prédécesseurs.
Page 337 - En effet , dans ce jeu sanglant où les peuples ont disputé de l'empire et de la puissance ; qui a prévu de plus loin , qui s'est le plus appliqué, qui a duré le plus long-temps dans les grands travaux , et enfin qui a su le mieux ou pousser ou se ménager suivant la rencontre, à la fin a eu l'avantage, et a fait servir la fortune même à ses desseins.
Page 76 - Les articles dits organiques , qui furent faits à l'insu de Sa Sainteté et publiés sans son aveu le 8 avril 1802, en même temps que ledit concordat du 15 juillet 1801, sont abrogés en ce qu'ils ont de contraire à la doctrine et aux lois de l'Église.
Page 3 - ... sera faite par le métropolitain. Les six mois expirés sans que le pape ait accordé l'institution , le métropolitain , et à son défaut , ou s'il s'agit du métropolitain , l'évêque le plus ancien de la province procédera à l'institution de l'évèque nommé, de manière qu'un siège ne soit jamais vacant plus d'une année. 5.
Page 3 - ... ou chargés d'affaires. Ceux qui seraient aliénés seront remplacés jusqu'à la concurrence de deux millions de francs de revenu. IV. Dans les six mois qui suivront la notification d'usage de la nomination par l'Empereur aux archevêchés et évêchés de l'Empire et du royaume d'Italie, le Pape donnera l'institution canonique , conformément aux concordats , et en vertu du présent induit.
Page 351 - Pierre l'éminent degré de la chaire sacerdotale; l'Église mère, qui tient en sa main la conduite de toutes les autres églises ; le Chef de l'épiscopat d'où part le rayon du gouvernement ; la chaire principale; la chaire unique en laquelle seule tous gardent l'unité. » Vous entendez dans ces mots saint Optât , saint Augustin, saint Cyprien, saint Irénée, saint Prosper, saint Avite, saint Théodoret.
Page 4 - Sa majesté et sa sainteté se concerteront en temps opportun sur la réduction à faire , s'il ya lieu, aux évêchés de la Toscane et du pays de Gênes , ainsi que pour les évêchés à établir en Hollande et dans les départemens anséatiques. Art. 9. La propagande, la pénitencerie, les archives seront établies dans le lieu du séjour du saint père.
Page 130 - Le concordat du 15 juillet 1801 cesse d'avoir son effet à compter de ce jour, sans que néanmoins il soit porté aucune atteinte aux effets qu'il a produits et à la disposition contenue dans l'art.

Bibliographic information