Histoire politique: religieuse et littéraire du Midi de la France, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, Volumes 1-2

Front Cover
 

Common terms and phrases

Popular passages

Page 396 - Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf, dix, onze, douze, Treize, quatorze, quinze, seize, dix-sept, dix-huit, dix-neuf, vingt.
Page 396 - Et qu'avaient-ils à faire dans nos montagnes, ces hommes du Nord? Pourquoi sont-ils venus troubler notre paix? Quand Dieu fait des montagnes, c'est pour que les hommes ne les franchissent pas...
Page 399 - Où sont ces bannières versicolorées flottant au milieu ! Les éclairs ne jaillissent plus de leurs armes souillées de sang. Combien sont-ils? enfant, compte-les bien : Vingt, dix-neuf, dix-huit, dix-sept, seize, quinze, quatorze, treize, Douze, onze, dix, neuf, huit, sept, six, cinq, quatre, trois, deux, un. Un ! il n'y en a même plus un.
Page 396 - C'est le murmure sourd d'une armée qui vient. Les nôtres y ont répondu du sommet des montagnes ; Ils ont soufflé dans leurs cornes de bœuf; Et l'Etchéco-Jaona aiguise ses déches.
Page 410 - ... vous ayant prié d'épargner les monastères et « de vous abstenir du moins , dans le saint temps et « les jours de fêtes, de ravager le pays, vous avez pris « sa main droite et vous avez juré par elle que vous « n'auriez aucun égard ni pour le saint temps ni pour « les dimanches, et que vous ne cesseriez de causer « du dommage aux lieux pieux et aux personnes ec...
Page 86 - je ne veux pas; c'est assez; j'aime mieux revenir dans mes montagnes et revoir celle qui possède mon cœur. Le pays est loin d'ici et il ya longtemps. » » VIII. Oiseau, joli chanteur, chante doucement! Je suis le plus malheureux qui soit au monde. J'ai quitté la montagne sans faire mes adieux, et je m'abreuve de mes larmes.
Page 145 - Personne n'ignore combien les seigneurs séculiers oppriment les gens de la campagne et les serfs; ces maîtres injustes ne se contentent pas de la servitude ordinaire et acquise, mais ils s'arrogent, sans cesse et sans miséricorde, les propriétés avec les personnes, et les personnes avec les propriétés; outre les redevances accoutumées, ils...
Page 86 - Et nous sommes partis pendant que les femmes dormaient tranquillement, sans réveiller les petits enfants qui dormaient sur leur sein; et les chiens, qui pensaient que, suivant la coutume, nous reviendrions avec le jour, n'ont pas aboyé. » « V. Et bien des jours, bien des nuits ont passé, et nous ne sommes pas revenus. Courageux Cantabres, au jarret souple, au pied léger, nous avons suivi l'étranger africain, nous avons traversé les Gaules comme un trait, nous avons franchi le Rhône plus...
Page 379 - J'entends la guette sonore Crier sus! Je vois le jour Luire après l'aurore! Doux cœur, si l'on y songeait, Nul tourment n'égalerait La peine qu'un départ fait Las ! par moi je sais cela. La courte nuit que voilà ! Ah! J'entends la guette sonore Crier sus! Je vois le jour Luire après l'aurore. Doux cœur, suis vôtre, en effet , Partout où le sort nie met.
Page 407 - Il vous réserve dans la vie future une félicité que jamais œil n'a vue , que jamais oreille n'a entendue, que jamais cœur n'a sentie. Montrez-vous dignes de ce bienfait ; c'était la plus grande marque de bonté que Dieu pût vous donner. Défendez la cause de votre immortelle religion , et soyez fidèles à la droite voie ; Dieu vous le commande dans le livre qu'il vous a envoyé pour vous servir de guide.

Bibliographic information