Revue des deux mondes, Volume 248

Front Cover
Au Bureau de la Revue des deux mondes, 1897
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 497 - Depuis cinq ans entiers chaque jour je la vois , Et crois toujours la voir pour la première fois.
Page 186 - Etre avec des gens qu'on aime, cela suffit: rêver, leur parler, ne leur parler point, penser à eux, penser à des choses plus indifférentes, mais auprès d'eux, tout est égal.
Page 691 - Dans toutes les professions, chacun affecte une mine et un extérieur, pour paraître ce qu'il veut qu'on le croie : ainsi on peut dire que le monde n'est composé que de mines. 257 La gravité est un mystère du corps inventé pour cacher les défauts de l'esprit.
Page 226 - Veux-tu que je me tue ? oui, dis si tu le veux, Je suis tout prêt, cruelle, à te prouver ma flamme. AGNÈS Tenez, tous vos discours ne me touchent point l'âme, Horace avec deux mots en ferait plus que vous.
Page 531 - Vos amis vous consoleront sans doute, sur ce que vous n'avez pas recherché votre emploi; et c'est assurément un juste sujet de consolation, et une grande miséricorde que Dieu vous a faite. Mais il ne faut pas...
Page 536 - Il en faut conclure qu'il n'est pas donné à l'homme d'être ici-bas exactement parfait. Tant d'esprit, et une telle sorte d'esprit, joint à une telle vivacité, à une telle sensibilité, à de telles passions, et toutes si ardentes, n'étaient pas d'une éducation facile.
Page 545 - On leur donne une grande horreur de la pédanterie, et l'archevêque de Cambrai, leur précepteur, est persuadé qu'il vaudrait mieux qu'un prince fût tout à fait ignorant en ce qui regarde les belles-lettres...
Page 449 - Non , non : je l'ai conduite au fond des solitudes Comme un amant jaloux d'une chaste beauté ; J'ai gardé ses beaux pieds des atteintes trop rudes Dont la terre eût blessé leur tendre nudité ! J'ai couronné son front d'étoiles immortelles, J'ai parfumé mon cœur pour lui faire un séjour , Et je n'ai rien laissé s'abriter sous ses ailes Que la prière et que l'amour!
Page 525 - Tronson, et que je ne saurais qu'avec peine vous faire confidence de l'union dans laquelle je suis avec lui. Assurément, monsieur, si vous pouviez voir les entretiens que nous avons ensemble, et la simplicité avec laquelle je lui fais connaître mon cœur, et avec laquelle il me fait connaître Dieu, vous ne reconnaîtriez pas votre ouvrage, et vous verriez que Dieu a mis la main d'une manière sensible au dessein dont vous n'aviez encore que jeté les fondements.
Page 546 - ... ne se ressemblent pas toujours à eux-mêmes; ce qui est bon aujourd'hui est dangereux demain; une conduite toujours uniforme ne peut être utile. Le moins qu'on peut faire de leçons en forme c'est le meilleur. On peut insinuer une infinité d'instructions plus utiles que les leçons mêmes dans des conversations gaies.

Bibliographic information