Twentieth Century French Writers: (reviews and Reminiscences)

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 54 - Romeo: and when he shall die, Take him and cut him out in little stars, And he will make the face of heaven so fine That all the world will be in love with night And pay no worship to the garish sun.
Page 152 - Heureux ceux qui sont morts pour la terre charnelle, Mais pourvu que ce fût dans une juste guerre. Heureux ceux qui sont morts pour quatre coins de terre. Heureux ceux qui sont morts d'une mort solennelle. Heureux ceux qui sont morts dans les grandes batailles( Couchés dessus le sol à la face de Dieu.
Page 124 - That sometimes from the savage den, And sometimes from the darksome shade, And sometimes starting up at once In green and sunny glade, There came and looked him in the face An angel beautiful and bright ; And that he knew it was a Fiend, This miserable Knight!
Page 146 - O Mère ensevelie hors du premier jardin, Vous n'avez plus connu ce climat de la grâce, Et la vasque et la source et la haute terrasse, Et le premier soleil sur le premier matin.
Page 153 - Que Dieu mette avec eux dans le juste plateau Ce qu'ils ont tant aimé, quelques grammes de terre. Un peu de cette vigne, un peu de ce coteau, Un peu de ce ravin sauvage et solitaire.
Page 152 - Nous n'avons pas de sac, mon lieutenant ; nous allons tous y passer !» « Ça ne fait rien ! crie Péguy dans la tempête qui siffle. Moi non plus je n'en ai pas, voyez, tirez toujours! » Et il se dresse comme un défi à la mitraille, semblant appeler cette mort qu'il glorifiait dans ses vers. Au même instant, une balle meurtrière fracasse la tête de ce héros, brise ce front généreux et noble.
Page 158 - Militaire, but a step from the dome of the Invalides, where in the summer mornings, in the freshness of the dawn, he used to escort his slender little threeinch cannon — ' ses 75, ces petits jeunes gens de canons modernes, ces gringalets de canons modernes, au corps d'insecte, aux roues comme des pattes d'araigne'es ' — filing them off under the shadow of the monstrous historic artillery of the great Pensioners' Hospital, the cannon of Fontenoy and Malplaquet, bronze mastodonts and leviathans...
Page 153 - Heureux ceux qui sont morts, car ils sont retournés Dans la première argile et la première terre. Heureux ceux qui sont morts dans une juste guerre. Heureux les épis mûrs et les blés moissonnés.
Page 63 - Des flammes dans la source, un dieu dans le buisson! Tu prends un arbre obscur et tu l'apothéoses ! O Soleil ! toi sans qui les choses Ne seraient que ce qu'elles sont!
Page 153 - Heureux ceux qui sont morts pour des cites charnelles. Car elles sont le corps de la cite de Dieu. Heureux ceux qui sont morts pour leur atre et leur feu, Et les pauvres honneurs des maisons paternelles.

Bibliographic information