Histoire générale des voyages, Volume 10

Front Cover
chez Didot, libraire, Quai des Augustins, à la Bible d'or, 1747
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

LAN
111
11
133
Argent
426
Bien
461
Bon
483

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 107 - Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf, dix, onze, douze, Treize, quatorze, quinze, seize, dix-sept, dix-huit, dix-neuf, vingt.
Page 410 - ... ordinaire. Sa couleur est brune, avec quelques plumes noires aux ailes et à la queue. Il a le vol rapide , les serres grosses et fortes , le bec courbé, l'œil hagard, et le cri fort aigu. Sa proie ordinaire est le serpent, les rats et les oiseaux ; mais tout convient à sa faim dévorante. Il n'est point épouvanté des armes à feu. La chair, cuite ou crue , le tente si vivement , qu'il enlève les morceaux aux matelots dans le temps qu'ils les portent à leur bouche.
Page 377 - Ils ont la face & les oreilles de l'homme, mais le nez fort plat. Leurs femelles ont la gorge pleine comme les femmes , & le ventre rond , avec le nombril fort enfoncé. Les jointures du bras & de la main , les jambes & le talon , ont une parfaite reflemblance avec les nôtres. Ils marchent fouvent droit fans avoir été inftruits , & portent d'un lieu à un autre des fardeaux fort pefans.
Page 251 - La flèche est -elle barbue, ils le distinguent fort bien à la difficulté qu'ils trouvent à la tirer ; et , pour donner du moins à leur compagnon la facilité de fuir , ils en brisent le bois avec les dents.
Page 42 - Le musicien est assis par terre, vis-à-vis le milieu du balafo , et frappe les clefs avec deux bâtons d'un pied de longueur, au bout desquels est attachée une balle ronde, couverte d'étoffe , pour empêcher que le son n'ait trop d'éclat. Au long des bras, il a quelques anneaux de fer, d'où pendent quantité d'autres anneaux qui en soutiennent de plus petits, et d'autres pièces du même métal. Le mouvement que cette chaîne...
Page 335 - ... caverne, ils ne perdent pas un moment pour s'échapper avec les autres. Nos histoires, ainsi que celles des anciens, offrent quantité d'exemples de la générosité et de la clémence du lion.
Page 28 - ... arrête lorsqu'ils espèrent quelque profit. Le Maire raconte que leurs femmes ont beaucoup d'inclination pour la galanterie, qu'elles sont passionnées pour les caresses des blancs. Cependant elles ont le cœur mercenaire, et toutes leurs faveurs doivent être payées. Mais Barbot assure qu'elles se contentent d'un prix fort léger. Elles ont, dit-il , 'la taille belle, les yeux vifs, la couleur d'un noir fort brillant, et l'air extrêmement lascif. Cette passion, qu'elles déguisent peu pour...
Page 207 - Habitans des témoignages de leurs progrès. S'il fe trouve quelque jeune homme à marier , c'eft alors qu'il fait choix de celle qu'il aime le mieux, fans aucun égard pour la naiflance ou la fortune. Un amant n'a pas plutôt déclaré fes intentions, qu'il paffe pour marié , à la feule condition qu'il foit en état de faire quelques préfens aux parens de la fille & à fon vieux précepteur (i), ~B*.RBOT.
Page 334 - Le lion supporte long-temps la soif. On prétend qu'il ne boit qu'une fois en trois ou quatre jours, mais qu'il boit beaucoup lorsqu'il en trouve l'occasion. C'est une erreur vulgaire que de le croire épouvanté du chant des coqs. On a vérifié au contraire qu'il fait peu d'attention à la volaille; mais il n'est pas moins vrai qu'il redoute les serpens.
Page 415 - HISTOIRE les font les plus grandes. Les deux autres en font à quelque diftance ; de forte que le corps fe trouve placé entre les deux paires. Moore parle du même animal. On ne le voit , dit-il , que vers le commencement de la nuit. Il a réellement quatre aîles , & fa groffeur eft celle d'un pigeon.

Bibliographic information