Vocabulaire pour les oeuvres de La Fontaine; ou, Explication et définition des mots, locutions, formes grammaticales, etc. employés par La Fontaine et qui ne sont plus usités

Front Cover
Comptoir des imprimeurs-unis, 1852 - 308 pages

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 299 - XIV siècles et fables de La Fontaine rapprochées de celles de tous les auteurs qui avaient, avant lui, traité les mêmes sujets, précédées d'une notice sur les fabulistes par AG Robert, conservateur de la Bibliothèque de Ste-Geneviève. Ornées d'un portrait de La Fontaine, de 90 gravures en taille-douce et de 4 facsimilés. Paris, Etienne Cabin, 1825. 2 vol. in-8, demi-rel.
Page 83 - Tel, comme dit Merlin, cuide engeigner autrui, Qui souvent s'engeigne soi-même. J'ai regret que ce mot soit trop vieux aujourd'hui : II m'a toujours semblé d'une énergie extrême.
Page 234 - Mettez ce qu'il en coûte à plaider aujourd'hui ; Comptez ce qu'il en reste à beaucoup de familles : Vous verrez que Perrin tire l'argent à lui, Et ne laisse aux plaideurs que le sac et les quilles.
Page 225 - LE RAT DE VILLE ET LE RAT DES CHAMPS Autrefois le Rat de ville Invita le Rat des champs, D'une façon fort civile, A des reliefs d'Ortolans. Sur un Tapis de Turquie Le couvert se trouva mis.
Page 9 - C'est une conduite que nos mères de maintenant suivent aussi : elles défendent à leurs filles cette lecture pour les empêcher de savoir ce que c'est qu'amour : en quoi je tiens qu'elles ont tort ; et cela est même inutile, la Nature servant d'Astrée.
Page 258 - Rien qui vaille! eh bien! soit, repartit le Pêcheur : Poisson, mon bel ami, qui faites le prêcheur, Vous irez dans la poêle; et, vous avez beau dire, Dès ce soir on vous fera frire.
Page 30 - Canaille, dit M. Lorin à l'occasion de ce dernier passage, désigne ici le commun des chiens, ceux de plus petite espèce, que l'on peut considérer en quelque sorte comme la populace des chiens, sur lesquels le mâtin a, par sa taille et sa force, une supériorité marquée. Le mot canaille est ici d'autant plus heureusement employé, qu'il a, comme on le sait, pour racine le latin cams, chien.
Page 23 - Plutarque tout présentement son discours de la force de l'imagination, à me reconnoistre, au prix de ces gens là, si foible et si chetif, si poisant et si endormy, je me fay pitié ou desdain à moy mesmes.
Page 185 - L'autre aussitôt de s'excuser, Alléguant un grand rhume : il ne pouvait que dire Sans odorat. Bref, il s'en tire. Ceci vous sert d'enseignement : Ne soyez à la cour, si vous voulez y plaire, Ni fade adulateur, ni parleur trop sincère, Et tâchez quelquefois de répondre en Normand.
Page 116 - Eux seuls ils composaient toute leur république: Heureux de ne devoir à pas un domestique Le plaisir ou le gré...

Bibliographic information