Collection des mémoires relatifs à la Revolution française, Volume 36

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 456 - Français; vous aimez vos femmes, vos enfants, la patrie; il n'ya plus de mauvais citoyens parmi vous, tout est calme, tout est paisible. Nous avons admiré l'ordre de votre police, de vos distributions, le plan de votre défense; mais maintenant la paix doit renaître parmi nous, et je finis en vous adressant, au nom de l'assemblée nationale, les paroles de confiance que le souverain a déposées dans le sein de cette assemblée.
Page 440 - Dix mois sont à peine écoulés depuis l'époque mémorable où des murs de la Bastille conquise s'éleva un cri soudain : Français, nous sommes libres ; qu'au même jour un cri plus touchant se fasse entendre : Français, nous sommes frères.
Page 214 - Le vin n'était pas excellent, mais il était passable; point de dessert : il fallait bien être privé de quelque chose. Au surplus, je trouvai qu'on dînait fort bien en prison. Comme je me levais de table , et que Bury allait s'y mettre (car il y avait encore à...
Page 293 - Launay, commandant de la Bastille, de lui demander s'il est disposé à recevoir dans cette place les troupes de la milice parisienne qui la garderont de concert avec les troupes qui s'y trouvent actuellement et qui seront aux ordres de la ville.
Page 97 - Après dîner le sergent me vint dire qu'il falloit descendre; je lui demandai pourquoi, mais il ne me le voulut pas dire : je descendis au bas du degré , j'y trouvai six soldats qui m'environnèrent afin que je ne parlasse à personne. On me fit traverser la cour, où il y avoit quantité de prisonniers qui se mirent en haie pour me voir passer, les uns haussant les épaules, comme voulant dire que je serois bientôt exécuté, car c'étoit le bruit commun de la Bastille et de toute la ville.
Page 425 - ... et rendre leur patrie libre ; « Décrète qu'il sera fourni, aux dépens du trésor public, à chacun des vainqueurs de la Bastille en état de porter les armes un habit et un armement complet , suivant l'uniforme de la nation ; que sur le canon du fusil ainsi que sur la lame du sabre, il sera gravé l'écusson de la nation, avec la mention que ces armes ont été données par la nation à tel, vainqueur de la Bastille, et que sur l'habit il sera appliqué, soit sur le. bras gauche, soit à...
Page 54 - Il ya peut-être dans ces cachots tel homme qui fatigue journellement de ses prières Louis XV et le duc de la Vrillière : il se croit encore enchaîné par eux : il est sans cesse à genoux devant ces deux fantômes dont il n'existe plus que la mémoire : et les officiers du lieu, témoins de son erreur, ont la stupide délicatesse, ou le scrupule barbare de ne pas l'en tirer.
Page 459 - ... on est embarrassé , je lui dis qu'on prétendait qu'on y donnait quelquefois la question sans forme de procès. Il ne me répondit rien. Nous nous promenions dans ma chambre pendant cet entretien ; il fit encore un tour et s'en alla assez brusquement. Je demeurai tout éperdue , et plus persuadée que jamais du sinistre traitement qu'on me destinait. Je crus que notre homme en était informé, et que cette connaissance lui avait...
Page 301 - J'amuse les Parisiens avec des cocardes et des promesses ; tenez bon jusqu'au soir, et vous aurez du renfort. Ce billet aurait donc été reçu dans la matinée du i4 juillet.
Page 202 - ... de bonne part : ainsi j'y pris quelque confiance ; et lorsque la nuit fut venue et que mon soldat fut endormi , je me levai, et me mettant entre la lumière de la chandelle et son visage , j'écrasai...

Bibliographic information