Page images
PDF
EPUB

ren.

passe; mais si vous voulez me fervir, au lieu de me dre ce mauvais office, je vous jure que ma reconnoiffance-Eh! quel service peux-tu attendre de moi? interrompit le Soldat. Vous n'avez, reprit le jeune homme, qu'à dire demain, que vous avez vu l'esprit, et qu'il vous a fait fi grande peur-Coniment, Ventrebleu, grande peur, interrompit encore le grivois! Vous voulez que le Ser: gent Annibal Antonio Quebrantador aille dire qu'il a eu peur? J'aimerois mieux que cent mille diables m'eufsent-Cela n'est pas absolument nécessaire, interrompit à son tour Guillaume; et après tout, il m'importe peu de quelle façon vous parliez, pourvu que vous secondiez mon deffein. Lorsque j'aurai épousé Juanilla, et que je ferai établi, je promets de vous régaler tous les jours pour rien, vous et tous vos anis. Vous êtes séduisant, Monsieur Guillaume, s'écria le grivois ! Vous me proposez d'appuyer une fourberie; l'affaire ne laisse

pas d'être sérieuse; mais vous vous y prenez d'une manière qui m'étourdit sur les conséquences. Allez, continuez de faire du bruit, et d'en rendre compte à Juanilla. Se me charge du rette.

En effet, dès le lendemain matin le Sergent dit à l'Hôte et à l'Hôteffe: J'ai vu l'esprit. Je l'ai entretenu. Il est très-raisonnable. Je fuis, m'a-t-il dit, le bisayeul du Maître de ce cabaret. J'avois une fille que je promis au père du grand père de son garçon. Néanmoins, au mépris de ma foi, je la mariai à un autre; et je mourus peu de tems après. Je fouffre depuis ce tems-là. Je porte la peine de mon parjure; et je ne ferai point en repos que quelqu'un de ma race n'ait épousé une personne de la famille de Guillaume. C'est pourquoi je reviens toutes les nuits dans cette maison. Cependant j'ai beau dire que l'on marie ensemble Juanilla et le Maitre garçon; le fils de mon petit-fils fait la sourde oreille, aussi bien que

sa femme. Mais dites-leur, s'il vous plait, Seigneur. Sergent, que s'ils ne font au plutôt ce que je délire, j'en viendrai avec eux aux voies de fait. Je les tourmenterai l'un et l'autre d'une étrange façon.

L'Hôte étoit un homme assez simple, il fut ébranlé de ce discours; et l'Hôtesse encore plus foible que son mari, croyant déjà voir le Revenant à ses trousses, confentit à ce mariage, qui fe fit dès le jour suivant. Guillaume

peu de tems après s'établit dans un autre quartier de la Ville. Le Sergent Quebrantador ne inanqua pas de le viliter fréquem:nent; et le nouveau cabaretier, par reconnoissance, lui donna d'abord du vin à discrétion: ce qui plaissoit fi fort au grivois, qu'il menoit tous ses amis à ce cabaret. Il y fefoit même les enrolemens, et y enyvroit la recrue.

Mais enfin, l'Hôte se laffa d'abreuver tant de gofiers altérés. Il dit sur cela fa pensée au Soldat, qui, sans songer qu'effectivement il palloit la convention, fut affez injutte pour traiter Guillaume de petit ingrat. Celui-ci répondit: l'autre repliqua, et la conversation, finit par quelques coups de plat d'épée, que le Cabaretier reçut. Plutieurs paffans voulurent prendre le parti du bourgeois

. Quebrantador en bleffa trois ou quatre, et n'en seroit

pas demeuré là, fi tout à coup il n'eût été affailli par une foule d'Archers qui l'arrêtèrent comme un per. turbateur du repos public. Ils le conduifirent en prison, où il a déclaré tout ce que je viens de vous dire; et sur la dépofition, la Justice s'eit auffi emparée de Guillaume. Le beau-père demande que le mariage fuit cassé, et ile Saint Office informé que Guillaume a de bons effets, veut connoître de cette affaire.

Vive Dieu, dit Don Cléofas, la fainte Inquisition eft obien alerte? Sitôt qu'elle voit le moindre jour à tirer quelque profit-Doucement, interrompit le Boiteux; gardez vous bien de vous lâcher contre ce Tribunal. Il a des espiens par-tout. On lui rapporte jusqu'à des choses qui n'ont jamais été dites. · Je n'ose en parler moi-même qo'en tremblant.

Au dessus de l'infortuné Guillaume, dans la première chambre à gauche, il y a deux hommes dignes de votre pitié. L'un est un jeune valet de chambre, que la femme de fon maitre traitoit en particulier comme un amant. Un jour le mari les surprit tous deux. La femme aufíi. tôt le met à crier au fecours, et dit que le valet de cham. bre lui a fait violence. On arrêta ce pauvre malheureux, qui

, selon toutes les apparences, fera facrifié à la réputation de fa maitreffe.

Le compagnon du valet - de chambre, encore moins coupable qui lui, et sur le point de perdre aussi la vie. Il elt Ecuyer d'une Duchesse à qui l'on a volé un gros

[merged small][ocr errors]

Il mérite que

diamant. On l'accuse de l'avoir pris. Il aura demain là queltion, où il sera tourmenté jusqu'à ce qu'il confeffe avoir fait le vol; et toutefois la personne qui en eit l'auteur, est une femme de chambre favorite qu'on n’sseroit foupçonner.

Ah! Seigneur Asmodée, dit Léandro, rendez, je vous prie, service à cet Ecuyer. · Son innocence m'intéresse pour lui. Dérobez-le, par votre pouvoir, aux injustes et cruels supplices qui le menacent. Vous n'y pensez pas, Seigneur Ecolier, interrompit le Diable: pouvez-vous demander que je m’oppose à une action inique, et que j'empêche un innocent de périr? C'est prier un procureur de ne pas ruiner une veuve et un orphelin.

Oh! s'il vous plait, ajouta-t-il, n'exigez pas de moi que je fasse quelque chose qui soit contraire à mes intérêts, à moins que vous n'en tiriez un avantage considér: able. D'ailleurs, quand je voudrois délivrer ce prison. nier, le pourrois-je ? Comment donc, repliqua Zambullo, est ce que vous n'avez pas la puissance d'enlever un hom. me de la prison? Non certainement, repartit le Boiteux. Si vous aviez lu l'Enchiridion, ou Albert le Grand, vous sauriez que je ne puis, non plus que mes confrères, mettre un prisonnier en liberté. "Moi-même fi j'avois le mal. heur d'être entre les griffes de la Justice, je ne pourrois m'en tirer qu'en finançant.

Dans la chambre prochaine, du même côté, loge un Chirurgien' convaincu d'avoir, par jalousie, fait à la femme une faignée comme celle de Séncque. 'aujourd'hui la question, et après avoir confeffé le crime dont on l'accusoit, il a déclaré que depuis dix ans, il s'est fervi d'un moyen assez nouveau pour se faire des pratiques.

Il bleffoit la nuit les paffans avec une bayonnette, ei se fauvoit chez lui par une petite porte de derrière. Cependant le bleffé poufsoit des cris, qui attiroient les voisins á son secours. Le Chirurgien y accouroit lui-même comme les autres, et trouvant un homme noyé dans son farg, il le fesoit porter dans sa boutique, où il le pansoit de la même main dont il l'avoit frappé.

Quoique ce Chirurgien cruel ait fait cette déclaration, et qu'il mérite mille morts, il ne laiile pas de se fatter qu'on lui fera grace, et c'est ce qui pourra fort bien ar

Il a eu

river, parce qu'il est parent de Madame le Remueuse de l'Infant. Outre cela, je vous dirai qu'il á chez lui une eau qui a la vertu de blanchir la peau, et de faire d'un visage décrépit une face enfantine: et cette eau incomparable sert de fontaine de jouvence à trois Dames du Palais, qui se sont jointes ensemble pour le sauver. II compte fi fort sur leur crédit, ou si vous voulez, fur son eau, qu'il s'est endormi tranquillement, dans l'espérance qu'a son reveil, il recevra l'agréable nouvelle de son élargissement.

J'apperçois sur un grabat, dans la même chambre, dit l'écolier, un autre homme qui dort, ce me semble aufi, d'un sommeil paisible. Il faut que son affaire ne soit pas bien mauvaise. Elle est fort delicate, répondit le De. mon. Ce Cavalier est un Gentilhomme Biscayen, qui s'elt enrichi d'un coup d'escopette: et voici comment. Il y a quinze jours que, chassant dans une forêt avec son frère ainé, qui jouissoit d'un revenu considérable, il le tua par malheur, en tirant sur des perdreaux. L'heureux quiproquo pour un Cadet, s'écria Don Cléofas en riant! Qui, reprit Asmodée; mais les Collatéraux, qui voudroient bien s'approprier la succession du défunt, poursuivent en Justice fon meurtrier, qu'ils accusent d'avoir fait le coup pour devenir unique héritier de la famille. Il s'est de lui-même constitué prisonnier; et il paroit li afligé de la mort de son frère, qu'on ne Tauroit imaginer qu'il ait eu intention de lui ôter la vie. Et n'a-t-il effectivement rien à se reprocher la-deffus, que son peu d'adresse, repliqua Léandro? Non repartit le Boiteux: il n'a pas eu une mauvaise volonté. Mais lorsqu'un fils aîné possede tout le bien d'une maison, je ne lui conseille pas de chaffer avec son cadet.

F3

[merged small][merged small][merged small][ocr errors]

Télémaque conduit, par Minerve, sous la figure de Mentor,

aborde, après un naufrage, dans l'ile de la Déesse Ca. lypso, qui regrettoit encore le départ d'Ulyje. La else le reçoit favorablement, conçoit de la pasion pour lui, lui offre Pimmortalité, et lui demande les aventures. .il lui raconte son voyage à Pylos, et à Lacedemone; fon nav. frage sur la côte de Sicile; le péril il fut d'être immolé aux manes d'Anchife, le secours que Mentor et lui donnèrent à Aceste dans une incursion de barbares, et le foin que ce. Roi eut de reconnoitre ce service, en leur donnant un vaisseau Tyrien pour retourner en leur pays.

ALYPSO † ne pouvoit se confoler du départ

d'Ulyffe ţ. Dans la douleur elle se trouvoit 'malheureuse d'être immortelle. Sa grotte ne résonnoit *plus de fon chant. Les nymphes, qui la servoient, n'ósoient lui parler. Elle fe promenoit souvent feule sur les gazons fleuris, dont un printeins éternel bordoit fon

[ocr errors]

+ Calypso, Déeje, fille d'Atlas et de Thétis, étoit Reine de l'ile Ogygie, elle reçut Ulylle après son naufrage. Son nom vient du verbe xanúatav cacher, et signifie Déesse du feeret; ce qui marque, ou qu'Ulyfe, s'est encore perfelionné

chez Calypfo dans l'art de dissimuler, qu'il poffedoit déjà; 0% fimplement, qu'il y eft demeuré caché long-lems, fins qu'on fut ce qu'il étoit devenu.

| Ulyse, fils de laérte et d'Anticlée, étoit Roi d'Ithaque. Il épousa Penelope fille d'Icare, dont il eut Télémaque. Auprès le siége de Troie, i! erra dix ans sur les mers, avant que de revoir fa patrie; et ce fut dans ce voyage qu'une tempête te jetta contre les rochers de l'ile Ogygie. Calypso l'y retint sept ans, fouhaitant de l'avoir pour mari; mais un ordre fue périeur l'ay.nt obligée de le renvoyer, elle ne pouvoit le conjoler de fon départ, dont elle attribuoit l'ordre à la jalousie des autres Dieux, Homere, Odyff

. liv. 5.

1

« PreviousContinue »