Oeuvres completes de Voltaire...

Front Cover
la Société littéraire-typographique, 1784
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 537 - La Mort a des rigueurs à nulle autre pareilles: On a beau la prier; La cruelle qu'elle est se bouche les oreilles, Et nous laisse crier. Le pauvre en sa cabane, où le chaume le couvre, Est sujet à ses lois; Et la garde qui veille aux barrières du Louvre N'en défend point nos rois.
Page 539 - Il n'est point de serpent ni de monstre odieux Qui, par l'art imité, ne puisse plaire aux yeux : D'un pinceau délicat l'artifice agréable Du plus affreux objet fait un objet aimable.
Page 271 - Sur ses champs empestés confusément épars, Ces montagnes de morts privés d'honneurs suprêmes, Que la nature force à se venger eux-mêmes, Et dont les troncs pourris exhalent dans les vents De quoi faire la guerre au reste des vivants, Sont les titres affreux dont le droit de l'épée, Justifiant César, a condamné Pompée.
Page 265 - L'air mugit, le jour fuit, une épaisse vapeur Couvre d'un voile affreux les vagues en fureur ; La foudre, éclairant seule une nuit si profonde...
Page 13 - La poëfie françaife profcrit ce heurtement de voyelles. Gardez qu'une voyelle , à courir trop hâtée , Ne foit d'une voyelle en fon chemin heurtée. Les Italiens ont été obligés de fe permettre cet achopement de fons qui détruifent l'harmonie naturelle , ces hiatus , ces bâillemens que les Latins étaient foigneux d'éviter.
Page 263 - Je le vis, je rougis, je pâlis à sa vue; Un trouble s'éleva dans mon âme éperdue; Mes yeux ne voyaient plus, je ne pouvais parler; Je sentis tout mon corps et transir et brûler.
Page 70 - Boileau n'avait pas tort quand il fit la satire qui porte ce nom; il eût pu la mieux faire; mais il ya des vers dignes de lui que l'on cite tous les jours...

Bibliographic information