Principes philosophiques, politiques et moraux, Volume 1

Front Cover

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 385 - S'il eft un état affreux au monde , c'eft celui d'un malheureux père , qui , fans confiance en fa femme , n'ofe fe livrer aux plus doux fentimens de fon cœur , qui doute en embraflant fon enfant s'il n'embralTe point l'enfant d'un autre , le gage de fon déshonneur , leravilTeur du bien de fes propres enfans.
Page 264 - L'esprit de la conversation consiste bien moins à en montrer beaucoup qu'à en faire trouver aux autres: celui qui sort de votre entretien, content de soi et de son esprit, l'est de vous parfaitement. Les hommes n'aiment point à vous admirer, ils veulent plaire; ils cherchent moins à être instruits, et même réjouis, qu'à être goûtés et applaudis; et le plaisir le plus délicat est de faire celui d'autrui.
Page 385 - J'ai peine à voir quel désordre et quel crime ne tient pas à celui-là. S'il est un état affreux au monde, c'est celui d'un malheureux père qui, sans confiance en sa femme, n'ose se livrer aux plus doux...
Page 263 - L'efprit de la converfation confifte bien moins à en montrer beaucoup qu'à en faire trouver aux autres t celui qui fort de votre entretien content de foi & de fon efprit l'eft de vous parfaitement. Les hommes n'aiment point à vous admirer , ils veulent plaire : ils cherchent moins à être inftruits & même réjouis , qu'à être goûtés...
Page 4 - Je n'ai point la fatuité de prétendre avoir été toujours neuf fur des objets qui exercèrent la plume des plus grands hommes de tous les tems; mais je crois de l'avoir été quelques fois.
Page 269 - ... le plus. — Qu'un homme ordinaire veuille faire l'aimable^ ou ne parler qu'en maximes générales, l'homme éclairé, qui l'écoute, s'endort...
Page 8 - L'efprit eft à la raifon , ce qu'eft le fard à la beauté : il frappe au premier coup d'œil , déplaît au fécond , & flétrit à la longue.
Page 309 - Un commerce continuel avec des fupérieurs avilit à la longue, lorfque l'autorité , la dépendance , l'air de protection , ou pire encore , l'air de dédain de tout ce qui nous en<vironne , concourt à nous abaifler : on devient poli, fouple & agréable ; maisfoible, rampant, flatteur & ambitieux.
Page 75 - ... arracher ce qu'ils ne peuvent obtenir, trancher le noeud qu'ils ne peuvent délier, ou enivrant la populace , la porter aux derniers efforts» Vivre, c'eft fentir; & qui fent fortement, .vie plus qu'un autre.
Page 91 - ... aimer véritablement qu'une fois. On peut , à la trentième, être plus éperdument épris qu'à aucune des précédentes.

Bibliographic information