Page images
PDF
EPUB

Jusques ici , Madame , aucun ne met en douto
Les longs et grands travaux que notre amour vous coûte. a
Les bons et vrais dévots qu'on doit suivre à la trace

Ne sont pas ceux aussi qui font tant de grimace. 6 Il ne s'agit que des mêmes travaux qui sont tout à-la-fois longs et grands , etc.

CEPENDANT, 1.

Lorsqu'on veut attirer l'attention et multiplier en quelque sorte ce qui n'est qu'un, on peut répéter l'adjectif déterminatif.

Ole sot, l'impertinent auteur ! Mais ceci prouve en faveur du principe. C'est comme si l'on disait: 6 le sot auteur! a l'impertinent auteur! Dans cette circonstance on évite l'emploi de et. L'on ne dirait pas o le sol et l'impertinent auteur parce qu'on semblerait additionner les auteurs.

2o.

d

Il faut dire en répétant l'adjectif déterminatif : Je vais vous mander la chose la plus La mer la plus terrible et la plus orageuse étonnante, la plus surprenante , la plus Est plus sûre pour nous que cette cour trompeuse. merveilleuse, la plus miraculeuse, la plus inouïe, la plus singulière, la plus incroyable , la plus grande, la plus

De tous les moyens de faire sa for.

tune, le plus court et le meilleur est petite , la plus rare , la plus commune,

de mettre les gens à voir clairement etc. M. de Lauzun etc., etc., épouse dimanche, au Louvre, devinez leurs intérêts à vous faire du bien. e qui? c

C'est comme si l'on disait la chose , qui est la chose plus étonnante, la chose plus surprenante, etc. que toutes les autres; la mer qui est la mer plus terrible , etc. C'est une tournure consacrée dont il n'y a jamais rien à retrancher, quel que soit le nombre des répétitions. Ainsi Racine a fait une faute , quand il a dit :

Déjà sur un vaisseau, dans le port préparé,
Chargeant de mon débris les reliques plus chères,

Jo méditais la fuite aux terres étrangères. f
Et CORNEILLE : Que le parti plus faible obéisse au plus fort ;
Il fallait les reliques les plus chères : que le parti le plus faible.

a Cors. Rodog. 2, 3. 1 Mal. Tartuffe. 1, 6.

.

c Mad. De Sév. 15 déc. 1670.
d Rac. Esth. 3, 1.

e LA BRUY. 1, 6. f Rac. Baj. 3, 2.

Suite.

Il suit du grand principe énoncé page 622 , que dans les exemples suivants, tant de la seconde que de la première colonne, l'adjectif déterminatif a dû être répété ; qu'ainsi ceux de la première sont corrects , et que ceux de la seconde ne le sont point. On a dd dire en répétant l'adjectif | On n'imitera donc pas les exemples déterminatif :

suivants : Les nouveaus citoyens et les anciens Pendant le séjour que je fais en ne se regardent plus comme les mem, Europe, je lis les historiens anciens et bres d'une même république, a

modernes. h La na-ure l'avait beaucoup favorisé, Les autres feuillètent leur généatant du côté paternel que du côté ma- logie, remontent jusqu'à un trisaïeul, temel. b

rappèlent le côté paternel et maternel. i Quand donc il la prend (sa femme) Qu'as-tu fait que les lois divines et dans un rang inférieur, l'ordre naturel humaines ne puissent el ne doivent et l'endre civil s'accordent, et tout va

autoriser? k

La philosophie triomphe aisément Qui'on lui montre la sanction de ces DES MOUT passés et des maur à venir, mêmes lois dans les maur physiques mais les inaux présents triomphent et moruur qu'attire leur infraction sur

les coupables. I Le général persan et le général in.

Les bienfaits sont le lien de LA dien s'empressèrent de donner bataille. concorde publique et particulière. m

d'elle. d

Tous ces courages de différentes es- •Il ne faut regarder dans ses amis que pèces, conviennent, en ce que la nuit la seule vertu qui nous attache à eux, augmentant la crainte et cachant les sans aucun examen de leur bonne ou bonnes et les mauvaises actions, elle mauvaise fortune. r donne la liberté de se ménager. f

Tous les voeux se partageaient entre Trois lignes à reprendre et qui sont ke chevalier bleu et le chevalier blanc.g tirées des plus grands auteurs de l'église

grecque et latine, a

: MestesQ. Grand, et décad.

des Romains, u. Tour. L'Ingény.

J.J.B. Emil. 5.
Laax, Max22.

e VOLT. Contes.
LaroceF.
& Volt. Zadig.
h MoxTESQ. 1120. Lettr. per.
i L. Bxuy. 8.

k J. J.R. Nouv. Hål.
IJ.J. R. Emil. 4.
m Bossuet. Hist. univ. 3e. part..
n La Bavy. 11.
o Pascal, 3e. Let. pror.

On a dire , en répétant l'adjectif On n'imitera donc pas les exemples déterminatif :

suivants: Dans la langue parlée et dans la langue écrite , Le mélange des mæurs grecques et La clarté du discours est le premier mérito. a

asiatiques y fut si grand qu'on n'y reconnut presque plus l'ancienne Égypte.

с

En effet, chaque jour, la bouche , à plus grands Nota. On ne dira donc pas : des vins frais,

de Champagne et de Bourgogne, des • Dévore les produits des lacs et des forêts, Engloutit les vins blancs, les rouges, les clairets,

déjeuners chauds et froids , à moins Le Vougeot et l'Ai, le Chypre et le Xérès. b

qu'il ne fút question de vins mélangés ou de déjeuners qui fussent partie chauds, partie froids.

L'adjectif déterminatif individualise le substantif auquel il est joint, et n'a aucún contact avec les adjectifs plus ou moins nombreux qui sont ou peuvent être affirmés de ce substantif. Dans le chevalier bleu et blanc il n'y aurait qu'un substantif de déterminé; le même chevalier serait tout à-la-fois blanc et bleu. Donc si l'on veut désigner deux chevaliers dont l'un soit blanc et l'autre bleu, il faut dire avec Voltaire : Le chevalier blanc et le chevalier bleu , ou plus abréviativement, le chevalier blanc et le bleu,

La même idéologie est applicable à tous les exemples de l'une et de l'autre colonne.

Ceux de la première prouvent qu'il était facile d'éviter la faute que nous reprochons à ceux de la seconde (232).

(232) Sans contredire le grand principe qu'on ne peut additionner que des unités similaires, on pourra dire que les philosophes anciens et modernes , que les auteurs grecs et latins sont pour les philosophes anciens et les philosophes modernes , pour les auteurs grecs et les auteurs latins; que par conséquent il n'est seulement question que de savoir si l'on peut ou si l'on ne peut pas faire l'ellipse de l'adjectif déterminatif, lorsqu'il a déjà été exprimé une fois.

Cette nouvelle manière d'envisager la chose ne doit rien changer au résultat, Car nous dirons qu'en pareille circonstance l’ellipse ne doit point être permise. Autrement le discours deviendrait souvent une divination. Le chevalier bleu et blanc serait-il un seul chevalier qui fût en même temps blanc et bleu, ou seraient-ce là deux chevaliers, dont l'un serait bleu et l'autre blanc?.....

Quelquefois, dira-t-on , l'opposition est si visible qu'il est impossible de ne pas découvrir s'il y a ou s'il n'y a pas ellipse; par exemple, quand on dit les

[ocr errors][merged small][ocr errors][merged small]

Boileau, Pascal et Bossuet sont les trois auteurs qui se sont le plus souvent permis la suppression de l'adjectif déterminatif. Indépendamment des exemples déjà cités,

BOILEAU a dit Les choses mortelles et immortelles, a
PASCAL... - Les lois civiles et même païennes. 6
BOSSUET.. Ses amis anciens et nouveaux. C

Les histoires anciennes et modernes. d Nous disons le plus souvent, car Bossuet a dit les bons et les mauvais conseils. e « La secte des philosophes italiques et CBLLE des ioniques la remplissait de > grands hommes. » f

a les rois de Syrie et ceur d'Égypte ne songeaient qu'à se ruiner mutuelo lement. ~ g (233)

Il paraît qu'alors la langue n'était point encore fixée sur ce point de grammaire.

Larochefoucauld , Molière, La Bruyère, Montesquieu, sont les auteurs où cette vicieuse suppression de l'adjectif déterminatif se reproduit le plus rarement. En fait de locutions Les auteurs grecs et latins. h

Les auteurs anciens et modernes. i

Les lois divines et humaines, & sont celles qui, quoique idéologiquement défectueuses, ont échappé à un plus grand nombre d'auteurs.

loir divines et humaines, a les armes offensives et défensives, a la bonne ox mauvaise fortune. c

Mais quand on adopterait cette supposition, il n'en resterait pas moins vrai que le discours serait une sorte d'énigme , puisqu'il faudrait deviner avec plus ou moins de peine s'il y a ou s'il n'y a pas ellipse. Et puis cette supposition est inadmissible, car les mêmes lois peuvent être tout à-la-fois, sous différents rapports, divines et humaines, les mêmes armes offensives et défensives, la fortune bonne et mauvaise.

(233) La secte des philosophes italiques et celle des ioniques, c'est-à-dire et la secte, etc.

Bojl. Traité du subl. 7. B Pascat. 14e. Lat. pree. • Bou. Hist. univ. de. part.

[merged small][merged small][ocr errors]

Suite,

Voltaire a pu dire :

Explication. Comme je n'avais alors ni blé, ni Car la même puissance était alors léfèves, ni argent, la puissance législa-gislatrice et exécutrice, et depuis, la tive et exécutrice me fit traîner en séparation des pouvoirs a toujours plus prison, et on fit la guerre comme on été de droit que de fait. put, a

Autre suite.

Il était là maintes filles sarantes

Tous les noëls anciens et nouveaux. C

Imaginez tous vos philosophes an- | roïques, mais pour être jugé selon ses ciens et modernes, etc. b

bonnes ou mauvaises cuvres. d

Tout ce qu'a dit Corneille sur LES Qui mot pour mot portaient dans leurs cerveaux

caractères vertueur ou méchants. e

Ils gagnent les degrés et le perron antique, Il sortira de ce superbe monument,

Ou, sans cesse étalant bons et mauvais écrits,

Barbin vend aus passants des auteurs à tous prii. non pour être loué de ses exploits hé

j Dans ces divers exemples il est bien difficile de résister au besoin d'abréger, d'autant plus que le danger de l'équivoque y est presque nul. Mais le seul tout-à-fait irréprochable est le dernier, parce que l'ellipse y étant double on n'est point porté à individualiser le substantif écrits pour n'en faire qu'une seule sorte, qui seraient bons et mauvais sous différents points de vue, comme le sont en effet presque tous les écrits.

sans cesse étalant bons et méchants écrits , c'est-à-dire les bons et les méchants écrits, ou plutôt de bons et de méchants écrits.

La Bruyère

en évitant une faute n'est-il pas tombé dans une autre, lorsqu'il

a dit?

« Les choses les plus communes, les plus triviales, et qu'il est même caw pable de penser, il veut les devoir aux anciens, aux Grecs , aur Latins. » g

En individualisant trois fois par aux (qui, comme on sait, est pour

a VOLT. L'Homme aux qua

rante écus.
b J. J. R. Emil. 4,

c GRESSET. Vert. Vert. 2.
d FLECHIER. Oraison funèbre

do Turenne

1

e Volt. Sur Corneille. f Boil, Lutr. 5. & LA BRUT, 12.

« PreviousContinue »