De la Vérité universelle pour servir d'introduction à la philosophie du Verbe

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 369 - J; ce que vous écoutez et que vous n'entendez pas « s'appelle hi (la lettre H); ce que votre main cherche et « ne peut toucher s'appelle Wei (la lettre V) '; ces trois « sont impénétrables, et réunis ne forment qu'un seul. Le « premier d'entre eux n'est pas plus brillant, et le dernier « n'est pas plus obscur. C'est ce qui s'appelle forme sans « forme, image sans image, un être indéfinissable. Re« montez, et vous ne trouverez pas son commencement; « descendez, et vous ne pourrez découvrir...
Page 402 - ET LE VERBE S'EST FAIT CHAIR, et il a habité parmi nous ; et nous avons vu sa gloire, sa gloire comme du Fils unique du ['ère, étant plein de grâce et de vérité.
Page 402 - Il était dans le monde et le monde a été fait par lui, et le monde ne l'a pas connu. Il est venu chez lui, et les siens ne l'ont pas reçu. Mais à tous ceux qui l'ont reçu, il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu...
Page 57 - ... parce qu'il les a faites; il les a faites parce qu'elles ont du rapport avec sa sagesse et sa puissance. Comme nous voyons que le monde, formé par le mouvement de la matière et privé d'intelligence, subsiste toujours, il faut que...
Page 357 - qu'une, elle peut tout; et toujours immuable en elle« même, elle renouvelle toutes choses; elle se répand « parmi les nations dans les âmes saintes, et elle forme « les amis de Dieu et les prophètes 2.
Page 357 - Tout-Puissant : c'est pourquoi elle n'est susceptible de la moindre impureté, parce qu'elle est l'éclat de la lumière éternelle, le miroir sans tache de la majesté de Dieu et l'image de sa bonté.
Page 199 - Klaprolh nomme la première antédiluvienne; il pense qu'elle est jusqu'ici inexplicable , mais il ne l'en croit pas moins réelle , et il cite , en preuve de cette assertion, un certain nombre de mots qui se ressemblent , dans des idiomes entre lesquels il serait...
Page 404 - Père ; il en est produit, puisqu'il est fils ; il y demeure , parce qu'il est la pensée éternellement subsistante ; Dieu comme lui, car le Verbe était Dieu : Dieu en Dieu, Dieu de Dieu, engendré de Dieu, subsistant en Dieu, Dieu comme lui, au-dessus de tout , béni aux siècles des siècles, amen.
Page 404 - II est ainsi, amen. Quel silence ! quelle admiration ! quel étonnement ! quelle nouvelle lumière, mais quelle ignorance! Je ne vois rien, et je vois tout. Je vois ce Dieu qui était au commencement, qui subsistait dans le sein de Dieu , et je ne le vois pas.
Page 403 - Non; ce qui était au commencement « était le Verbe, » la parole intérieure, la pensée, la raison, l'intelligence, la sagesse, le discours intérieur : sermo : discours sans discourir, où l'on ne tire pas une chose de l'autre par raisonnement : mais discours où est substantiellement toute vérité, et qui est la vérité même. » Où suis-je? que vois-je ? qu'entends-je?

Bibliographic information