Page images
PDF
EPUB

O E U V RES

DE MR. L. RACINE

De l'Académie Royale des Inscriptions

& Belles-Lettres.

[blocks in formation]

A AMSTERDAM,
Chez MARC MICHEL REY

M. D. CC. La

[ocr errors][merged small][ocr errors]
[ocr errors]

FAUTES à corriger dans ce Volume.

Pag. 10. lig. 16 & 17. les avanture lif. les avantures.
Pag. 11. lig. 37. pencant. lis. pendant.
Rag. 32. lig. 25. autres. lis. autre.
Pag. 43. lig. 10. d'un d'un horame. lif. d'un homme.
Pag. 56. lig. 9. Et-ce là.'lis. Eft-ce là.
Pag. 92. lig. 1. fanglors. lis. sanglots.
Pag. 101. derniere lig. par, lif. pas.
Pag. 124. lig. 21 & 22. de de peine. lif. de peine.
Pag. 129. lig. 7. ce. lif. ces.
Pag. 151. lig: 32. Commes. lif. Comme.
Id. lig. 36. sait. lif. fait.
Pag.,.171. lig; 4 & s. d'esstime. lis, d'estime.
Id. lig. 29. de ceux. lif. de celle.
Pag. 190. lig. 27. mavaise lif, mauvaise.
Vag. 197. lig. s. O ne, lis. É ne-

AVANT

1

UAND j'appris qu’on imprimoit en Hol.

"lapde un Recueil de mes Ouvrages, j'écrivis au Libraire pour le prier de n'y point insérer mes Dissertations imprimées dans les Mémoires de l'Académie des Belles-Lettres, parce que j'avois dessein d'y faire quelques changemens. La Lettre arriva trop tard, & le Libraire avoit déja fait usage de trois de ces Dissertations: ce qui m'obligea à donner une nouvelle attention aux autres.

En examinant ces Piéces que j'avois oubliées depuis vingt-cinq ans, je lentis qu'après un fi long intervalle, on étoit capable d'être le cenfeur de foi-même: je remarquai tant de choses à réformer dans més productions, que non content d'y faire des corrections considérables, j'en ai changé la forme, & je les ai mises dans un ordre qui compose une suite de Réflexions générales sur la Poësie.

Je prens mes principes dans les sources qui me paroissent les meilleures; dans Aris. tote, Horace, Ciceron, Quintilien, Boi. leau, &c. & je tire mes exemples, le plus qu'il m'est possible, des Poëtes de l'Antiquité, sur-tout d'Homere, le maître de la Poësie.

Je me trouve quelquefois obligé de par. ler, & même de citer les Vers d'un autre Poéte très connu parmi nous: je ne crains Tom. V.

А

point

« PreviousContinue »