A New Method of Learning the French Language: Embracing Both the Analytic and Synthetic Modes of Instruction ...

Front Cover
Ivison & Phinney, 1854 - French language - 482 pages

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 451 - corbeau sur un arbre perché, Tenait en son bec un fromage ; Maître renard, par l'odeur alléché, Lui tint à peu près ce langage. THE RAVEN AND THE FOX. Master raven perched upon a tree, held (was holding) in his beak a cheese ; master fox, attracted by the smell, addressed him nearly in the
Page 497 - contre vous ;— Mais ces despotes sanguinaires, Mais les complices de Bouille ... Tous ces tigres qui, sans pitié, Déchirent le sein de leur mère !.. . Aux armes, etc. Liberté, liberté chérie Combats avec tes défenseurs. Sous nos drapeaux, que la victoire Accoure à tes mâles accents ; Que nos ennemis expirants Voient ton triomphe et notre gloire I Aux armes, etc.
Page 497 - Nos fronts sous le joug se plieraient ! De vils despotes deviendraient Les maîtres de nos destinées ! Aux armes, etc. Tremblez, tyrans ! et vous, perfides L'opprobre de tous les partis ; Tremblez . . . vos projets parricides Vont enfin recevoir leur prix. Tout est soldat pour vous combattre S'ils tombent, nos jeunes héros, La France en produit de nouveaux. Contre vous tout prêts
Page 389 - TENIR j'introduis see conduire je jette tu jettes il jette n. jetons v. jetez ils jettent je joins see CEINDRE je lis tu lis il lit nous lisons vous lisez ils lisent je luis see CONDUIRE je maintiens see TENIR seldom je maudis tu maudis il maudit
Page 493 - mon pays, sois mes amours ! Toujours. Te souvient-il que notre mère Au foyer de notre chaumière Nous pressait sur son sein joyeux, Ma chère ! Et nous baisions ses blonds cheveux Tous deux. Ma sœur, te souvient-il encore Du château que baignait la
Page 485 - 2. ir.) qui roulent ou qui charrient le bois du Liban, l'airain et le porphyre ; les grues et les machines gémissent dans l'air, et font espérer à ceux qui voyagent vers l'Arabie, de revoir à leur retour en leurs foyers ce palais achevé, et dans cette splendeur ou vous désirez
Page 495 - Les cent noms de sa gloire aux enfants des mortels ! Comme la harpe d'or pendue à ses autels, Je chanterai pour lui, jusqu'à ce qu'il me brise ! .. 5. LAFAYETTE EN AMÉRIQUE Républicains, quel cortège s'avance ? —Un vieux guerrier débarque parmi nous. —Vient-il d'un roi vous jurer l'alliance? —Il a des rois allumé le courroux. L
Page 344 - full of equity. (3.) It is also used in poetry, or to give more energy to the diction. O mon souverain roi ! Me voici donc tremblante et seule devant toi. Racine, Esther. 0 my sovereign king ! Here I am, trembling and alone before thee. (4.) It is used by parents to children, and also
Page 491 - ce festin de la nature. L'agneau broute le serpolet; La chèvre s'attache au cytise ; La mouche, au bord du vase, puise Les blanches gouttes de mon lait' L'alouette a la graine amère Que laisse envoler le glaneur, Le passereau suit le vanneur, Et l'enfant s'attache à sa mère. # O
Page 485 - une colline vers le déclin d'un beau jour, paît (paître, 4. ir.) ranquillement le thym et le serpolet, ou qui broute dans une prairie une herbe menue et tendre qui a échappé à. la faux du moissonneur, le berger, soigneux et attentif, est debout auprès de ses brebis ; il ne les perd pas de vue, il les suit

Bibliographic information