Les poésies de m. de Malherbe

Front Cover
Chez Thomas Iolli, en la petite Salle du Palais, à la Palme & aux Armes de Hollande, 1666 - French poetry - 596 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 221 - II n'en faut point chercher. La mort a des rigueurs à nulle autre pareilles ; On a beau la prier, La cruelle qu'elle est se bouche les oreilles, Et nous laisse crier. Le pauvre en sa cabane, où le chaume le couvre, Est sujet à ses lois; Et la garde qui veille aux barrières du Louvre N'en défend point nos Rois.
Page 329 - Bâtissant une ville étonna l'univers, Quelque bruit qu'il ait eu, n'a point fait de merveille Que ne fassent mes vers. Par eux de tes beaux faits la terre sera pleine, Et les peuples du Nil, qui les auront ouïs, Donneront de l'encens, comme ceux de la Seine, Aux autels de Louis.
Page 552 - C'est bien la foy la plus commode, Pour ceux que le Monde a charmez : Les Femmes y sont vos Idoles : Mais à grand tort vous les aimez, Vous qui n'avez que des paroles.
Page 26 - La terreur de son nom rendra nos villes fortes, On n'en gardera plus ni les murs ni les portes, Les veilles cesseront au sommet de nos tours ; Le fer, mieux employé, cultivera la terre ; Et le peuple, qui tremble aux frayeurs de la guerre, Si ce n'est pour danser, n'orra plus de tambours.
Page 142 - Bois , fontaines , canaux , si parmi vos plaisirs Mon humeur est chagrine et mon visage triste , Ce n'est point qu'en effet vous n'ayez des appas ; Mais , quoi que vous ayez , vous n'avez point Caliste , Et moi je ne vois rien quand je ne la vois pas.
Page 136 - ILS s'en vont, ces rois de ma vie, Ces yeux, ces beaux yeux Dont l'éclat fait pâlir d'envie Ceux même des cieux. Dieux amis de l'innocence, Qu'ai-je fait pour mériter Les ennuis où cette absence Me va précipiter ? Elle s'en va, cette merveille Pour qui nuit et jour, Quoi que la raison me conseille, Je brûle d'amour. Dieux amis, etc.
Page 24 - Un malheur inconnu glisse parmi les hommes, Qui les rend ennemis du repos où nous sommes : La plupart de leurs vœux tendent au changement, Et comme s'ils vivaient des misères publiques, Pour les renouveler ils font tant de pratiques, Que qui n'a point de peur n'a point de jugement.
Page 429 - Sur des aîles de cire aux étoiles montée Princes & Rois ait ofé défier. La Fortune t'appelle au rang de fes victimes; Et le ciel accufé de fupporter tes crimes.
Page 249 - Toute votre félicité, Sujette à l'instabilité, En moins de rien tombe par terre, Et comme elle a l'éclat du verre, Elle en a la fragilité.
Page 1 - Les funestes complots des âmes forcenées Qui pensaient triompher de mes jeunes années Ont d'un commun assaut mon repos offensé. Leur rage a mis au jour ce qu'elle avait de pire , Certes , je le puis dire : Mais je puis dire aussi qu'ils n'ont rien avancé. J'étais dans leurs filets , c'était fait de ma vie ; Leur funeste rigueur, qui l'avait poursuivie , Méprisait le conseil de revenir à soi ; Et le coutre aiguisé s'imprime sur la terre Moins avant que leur guerre N'espérait imprimer ses...

Bibliographic information