Page images
PDF
EPUB
[merged small][merged small][merged small][ocr errors]

Les opinions émises par les auteurs des Mémoires leur sont personnelles et l'Académie n'en est pas responsable.

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][graphic][subsumed][subsumed][merged small][merged small][merged small]
[ocr errors][merged small]

hibcom nighothers

16253

Séance publique du 23 Février 1900.

L'antiquité Gréco-Latine

LES HUMANITÉS ET

LE TEMPS PRÉSENT

MESDAMES,
MESSIEURS,
MESSIEURS ET CHERS COLLÈGUES,

Je n'ai point sollicité l'insigne honneur que vos suffrages m'ont conféré, et, pour me décider à l'accepter, j'ai eu besoin de l'opinion si favorable que vous avez exprimée par un vote unanime.

Ma reconnaissance est d'autant plus vive et plus sincère, que vous m'avez appelé à succéder à l'homme éminent qui m'honora de son amitié et dont le nom a été illustré par le talent et par de nombreux services publics.

L'Académie d'Amiens conservera à M. Albert Dauphin un souvenir impérissable. Ce grand citoyen fut, en effet, toujours et partout au premier rang : à la barre, à la Mairie d'Amiens, aux sombres jours de la défaite, sur le siège du Magistrat, au Conseil général, à la Tribune législative, dans les Conseils du Gouvernement, il fit grand honneur au département de la Somme et à sa Ville natale, à sa chère ville d'Amiens, à laquelle il était profondément

« PreviousContinue »