Lettres choisies, Volume 3

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 88 - Monseigneur, votre bonté m'achève ; je sais que le rôti a manqué à deux tables.» « Point du tout, dit M. le Prince ; ne vous fâchez point : tout va bien.
Page 21 - Rohan et madame d'Hauterive ; une chose enfin qui se fera dimanche, où ceux qui la verront croiront avoir la berlue ; une chose qui se fera dimanche, et qui ne sera peut-être pas faite lundi. Je ne puis me résoudre à la dire, devinez-la, je vous le donne en trois ; jetez-vous votre langue aux chiens ? Hé bien ! il faut donc vous la dire : M.
Page 19 - Il ne songe qu'à son affaire , et gagne où les autres perdent ; il ne néglige rien , il profite de tout , il n'est point distrait : en un mot , sa bonne conduite défie la fortune ; aussi les deux cent mille francs en. dix jours , les cent mille écus en un mois, tout cela se met sur le livre de sa recette.
Page 21 - Vous n'y êtes pas. Il faut donc à la fin vous le dire: il épouse, dimanche au Louvre, avec la permission du roi, mademoiselle, mademoiselle de .... mademoiselle: devinez le nom; il épouse Mademoiselle, ma foi! par ma foi! ma foi jurée! MADEMOISELLE, la grande Mademoiselle, Mademoiselle, fille de feu MONSIEUR...
Page 89 - ... mort. La marée cependant arrive de tous côtés : on cherche Vatel pour la distribuer , on va à sa chambre, on heurte, on enfonce la porte, on le trouve noyé dans son sang; on court à M. le Prince, qui fut au désespoir.
Page 28 - J'ai beau chercher ma chère fille, je ne la trouve plus, et tous les pas qu'elle fait l'éloignent de moi. Je m'en allai donc à SainteMarie toujours pleurant et toujours mourant; il me semblait qu'on m'arrachait le cœur et l'âme ; et en effet, quelle rude séparation ! Je demandai la liberté d'être...
Page 158 - Je lis M. Nicole avec un plaisir qui m'enlève ; sur-tout je suis charmée du troisième Traité , des moyens de conserver la paix avec les hommes * : lisez-le, je vous prie , avec attention, et voyez comme il fait voir nettement le cœur humain, et comme chacun s'y trouve , et Philosophes , et Jansénistes , et Molinistes , et tout le monde enfin : ce qui s'appelle chercher dans le fond du cœur avec une lanterne , c'est ce qu'il fait ; il nous découvre ce...
Page 22 - Voilà un beau sujet de discourir. Si vous criez, si vous êtes hors de vous-même, si vous dites que nous avons menti, que cela est faux, qu'on se moque de vous, que voilà une belle raillerie, que cela est bien fade à imaginer; si enfin vous nous dites des injures: nous trouverons que vous avez raison; nous en avons fait autant que vous. Adieu; les lettres qui seront portées par cet ordinaire vous feront voir si nous disons vrai ou non. IL (122.) A Paris, ce vendredi 19° décembre 1670.
Page 35 - Je suis au désespoir que vous ayez eu Bajazet par d'autres que par moi : c'est ce chien de Barbin ' , qui me hait , parce que je ne fais pas des princesses de Clèves et de Montpensier 1.
Page 155 - Je poursuis cette morale de Nicole, que je trouve délicieuse ; elle ne m'a encore donné aucune leçon contre la pluie...

Bibliographic information