Page images
PDF
EPUB
[ocr errors]

MORCEAUX CHOISIS

DES

CLASSIQUES FRANÇAIS

A L'USAGE DES CLASSES SUPÉRIEURES

RECUEILLIS ET ANNOTÉS

Par LÉON FEUGÈRE

PROFESSEUR DU LYCÉE HENRI IV.

Ouvrage spécialement destiné aux élèves des classes de Troisième,

de Seconde, de Rhétorique et de Mathématiques.

[merged small][merged small][graphic][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]
[blocks in formation]

Toute contrefaçon et tout débit de contrefaçons seront poussuavis conformément aux lois ; tous les exemplaires sont revétus de notre griffe.

[ocr errors][merged small]
[ocr errors][merged small]

Les plans d'études les plus récents de l'enseignement secondaire ont établi qu'il serait fait usage, dans toutes les classes des lycées et des colléges, pour que la connais. sance de notre langue et de notre littérature y fût plus répandue et plus approfondie, de recueils de morceaux choisis, empruntés à nos meilleurs écrivains, prosateurs et poëtes, à ceux que nous pouvons appeler nos classiques.

Cette prescription était conforme aux plus saines traditidns de l'enseignement public et privé : les maîtres les plus accrédités de la jeunesse l'avaient hautement recommandée. « Jamais il ne faut permettre, a dit Nicole, que les enfants apprennent rien par cour qui ne soit excellent; car les choses qu'ils ont apprises sont comme des moules ou des formes que prennent leurs pensées lorsqu'ils les veulent exprimer. » Rollin demandait, d'après ce motif, des recueils français « qui, composés exprés, épargnassent aux maitres la peine nécessaire pour feuilleter beaucoup de volumes, et aux élèves des frais considérables pour se les procurer. » Rien n'était plus efficace, selon le judicieux auteur du Traité des études, pour donner aux jeunes gens

1... C'est en lisant beaucoup, plutôt qu'en lisant beaucoup d'auteurs, qu'il convient de former son esprit et de donner de la couleur à son style... Notre intention, pour nous, n'a été que de choisir un petit nombre d'écrivains, les plus remarquables de tons. Les per

sonnes amies de l'étude reconnaltront ensuite aisément quels sont ceux qui ont le plus approche de ces modèles. 1

« PreviousContinue »