Page images
PDF
EPUB

gens pour eux , & non pour soi.

L'intérêt , le luxe, & toutes les passions qui dévorent la Noblesse leur font épouser souvent des filles d'un état fort inférieur, lorsqu'elles sont riches. Pour moi je crois qu’une naissance à peu près égale est ce qu'il y a de plus convenable. L'expérience prouve que ces filles ou leurs parens, ont quelquefois plus de tort que ceux qui les épousent : il faut bien de la folie pour s'imaginer qu’un nom, ou quelques frivoles honneurs, qu'on rend à l'état, & non à la personne, fassent le bonheur de la vie. On peut dire en général que l'inégalité met souvent obstacle à la bonne intelligence : l'égalité cependant doit être la base de cette société sacrée. On est toûjours obligé aux mêmes devoirs & aux mêmes attentions , malgré l'inégalité de puissance ou de fortune, penser autrement, c'est offen

[ocr errors]

ser l'honneur & la loi la plus sainte.

Ce luxe & cette vanité dont j'ai parlé tant de fois, cette Divinité que tout le monde adore , exige de ceux qui se marient des offrandes insensées. On lui facrifie souvent un sixieme ou un cinquieme de la dot qu’on reçoit , quelquefois la moitié , quelquefois tout. On se met volontiers mal à son aise le reste de sa vie pour satisfaire à ce culte insensé. Cette Divinité est ingénieuse à séduire, elle inspire ces offrandes sous les noms spécieux de bienséance , de générosité, de marque d'amour & de refpec pour la personne qu'on époule; & moi qui fais profession d'impiété envers cette Divinité, je dis que

c'est le comble de l'extravagance.

Disons naturellement que ce sont des dépenses superflues ; & que le luxe en général empêche beaucoup

Сcc ij

1

de personnes de l'un , & de l'autre sexe, de s'engager dans cette société que la nature inspire , que la raison demande , & que la Religion autorise. Effet préjudiciable à la République, & presque toûjours contraire aux bonnes moeurs.

[merged small][ocr errors][merged small]
[merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small]

tu,

83

Accent , se perd difficilement,

13

On le reconnoît même dans de bons

Ecrivains,

14

Adversités, donnent du relief à la ver-

304

Affectation dans le maintien & les gel-

tes , est ridicule ,

80

Aimables (hommes) quelle sorte d'hom-

me c'est ,

Air noble & aisé caractérise les gens de
condition,

70

- S'acquiert par l'exercice de la danse, 80

Allemagne : livres où l'on en peut ap-

prendre l'histoire,

325

Ambassadeur , qualités qn'il doit avoir , 330

Ses fonctions n'excluent pas la pro-
bité,

Doit posséder l'art de bien dire, sans
que l'art paroisse,

ibid.
De quel ton doivent être les discours

331

publics,

3 32 Son styie dans les lettres & dans les convertations,

333 Doit s'attacher à plaite ,

334 Se lier avec les autres Ministres étrangers,

337 Tour écouter , tout mettre à profit , 338 Mettre tout en usage pour avoir de bons avis,

339 - A besoin sur-tout de discrétion & de prudence,

341 Doit entretenir des correspondances dans les cours voisines,

343 - Le cérémonial est une affaire sérieuse pour lui,

345 Doie gagner la confiance de ceux avec qui il traite,& leur en témoigner

346 - N'être pas opiniâtre fans nécessité, 347

- Savoir se relâcher sur quelques choses,

; pour en obtenir d'autres, - Dilimuler quelquefois , mais ne ja

mais tromper ; comment il doit trai-
ter avec les Princes-mêmes, 349
Informer exactement son maître,

350 Ne lui rien déguiser,

353 Connoître les traités ,

355 - Les Généalogies,

3.59 Ambition , souvent inspirée par les parens mêmes ,

224 Ame , participe à la disposition bonne ou mauvaise du corps,

64 Amour,cache les défauts de l'objet aimé, 369

de la part ,

348

« PreviousContinue »