Page images
PDF
EPUB

So gelsard Jenie

E S S A I

SU R

L'ÉDUCATION

D E

LA NOBLESSE.

CHAPITRE PREMIER.

De la Rhétoriques
E place la Rhétorique ,
c'est-à-dire , l'art de parler,

après l'étude de la Grammaire, de la Géométrie , de l'HirII. Part.

A

toire & de la Philosophie ; parce que pour bien parler il faut auparavant savoir bien penser. C'est le sentiment de Ciceron (a), & le précepte de Despréaux (b). Avant donc que d'écrire , apprenez à penser.

La Grammaire enseigne l'exa&itude & la pureté de la langue ; la Géométrie ouvre l'esprit, lui donne de la justesse, & le forme à tirer des conséquences de ce qu'il connoît, pour parvenir à ce qu'il ne connoît pas.

L'Histoire instruit des choses passées , & fournit des exemples mémorables, qui sont d'une puissante autorité dans le discours. La Philosophie enseigne à raisonner juste sur la vérité, ou la probabilité des choses spirituelles & maté

() Ai meâ quidem sententiâ nemo poterit. effe omni laude cumulatus orator , nisi erit omnium rerum magnarum atque artium sciene tiam consecutus. Cic. de Orat. L. I. p. 75.

(6) Art. Poët. Ch. 1.9. 150.

rielles, à connoître ce qui est honnête & ce qui est utile, & leurs contraires.

Je ne saurois donc approuver l'usage d'enseigner la Rhéthorique aux jeunes gens , lorsqu'ils ont à peine la plus légere teinture de la Gramınaire & de l'Histoire, & qu'ils ignorent entierement ce que c'est que

la Géométrie & la Philosophie. Comment peuvent-ils produire un discours raisonnable, s'ils n'ont

pas l'esprit rempli d'un fond d'idées suffisant, le jugement solide , & un discernement juste & droit ? Une terre inculte ne produit que des ronces & de mauvaises herbes.

La fin de la Rhéthorique est de bien dire & de persuader. Cela seul doit convaincre de son utilité, qui ne se borne pas aux Panegyriques, aux Sermons, aux Oraisons funebres, aux Plaidoyers ou aux Dircours Académiques ; mais qui s'étend à toutes les occasions ou l'on parle. Il ne faut donc pas s'imaginer que la Rhéthorique ne soit utile qu'à certaines profellions: elle l'est également au Magistrat, au guerrier, à l'homme d'Etat & à l'homme privé. On ne peut rien entreprendre , ni rien achever que par le moyen de la parole : par conséquent celui qui possede l'art de bien dire & de persuader , ne pofsede-t'il pas un trésor inestimable? C'est par cet art, c'est-à-dire , par l'éloquence qu'on plaît, qu'on s'infinue dans les esprits , qu'on persuade , qu'on excite des mouvemens dans le coeur , qu'on s'en rend le maître, & qu'on le tourne à son gré. Pyrrhus disoit qu'il avoit pris plus de villes par l'éloquence de Cineas que par la force de ses armes. L'éloquence de Demosthene fut l'unique rempart qui défendit Athenes contre les artifices & con

[ocr errors]
[ocr errors]

tre les forces de Philippe : Ciceron fut long-tems le plus ferme appui de la liberré de Rome : il foutint seul les efforts ambitieux de Catilina, dislipa la conjuration, & mérita le titre glorieux de pere de la Patrie : sa seule éloquence fut plus utile au jeune O&ave, que ne le furent à César sa valeur & ses légions. On a vu dans ce fiecle Malbourough tourner à son gré les Chambres assemblées de sa Nation, & les Puissances alliées de l'Angleterre : son éloquence animée par son intérêt particulier , secondée par d'heureux succès, fut le principal ressort des troubles qui agiterent l'Europe pendant si long-tems.

Nous voyons dans l'histoire une infinité d'exemples du pouvoir de l’éloquence. Elle appaise des troubles & des séditions, amene les hommes au devoir & à la raison , manie les esprits intraitables, dé

[ocr errors][merged small]
« PreviousContinue »