La Liberté de penser: revue dʹemocratique, Volume 3

Front Cover
Joubert, 1819
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

1819 page 418 Lakanal et Chappe

User Review - Flag as inappropriate

page 28 - L'hypocrisie est un vice à la mode...
page 366 - La Mythologie de la vie du Galiléen Tome III

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 28 - II n'ya plus de honte maintenant à cela : l'hypocrisie est un vice à la mode, et tous les vices à la mode passent pour vertus. Le personnage d'homme de bien est le meilleur de tous les personnages qu'on puisse jouer aujourd'hui, et la profession d'hypocrite a de merveilleux avantages.
Page 28 - Je puis vous dissiper ces craintes ridicules, Madame; et je sais l'art de lever les scrupules. Le ciel défend, de vrai, certains contentements; Mais on trouve avec lui des accommodements. Selon divers besoins il est une science D'étendre les liens de notre conscience, Et de rectifier le mal de l'action Avec la pureté de notre intention.
Page 82 - Ce génie créateur peut franchir les limites qui semblent prescrites au resté des mortels , et s'il est impossible de retracer sa marche , sa présence vivifiante n'en est pas moins manifeste. Plutôt que de renoncer, dans l'explication de l'origine des langues, à l'influence de cette cause puissante et première, et de leur assigner à toutes une marche uniforme et mécanique qui les traînerait pas à pas depuis le commencement le plus grossier jusqu'à leur perfectionnement, j'embrasserais...
Page 29 - Dieu, mais par timidité; et qu'ainsi on dise de lui que c'est une poule et non pas un homme, gallina et non vir; il peut, pour conserver son honneur, se trouver au lieu assigné, non pas véritablement avec l'intention expresse de se battre en duel, mais seulement avec celle de se défendre, si celui qui l'a appelé l'y vient attaquer injustement. Et son action sera toute indifférente d'elle-même. Car quel mal y at-il d'aller dans un champ, de s'y promener en attendant un homme, et de se défendre...
Page 19 - Nos sens facilement peuvent être charmés Des ouvrages parfaits que le ciel a formés. Ses attraits réfléchis brillent dans vos pareilles ; Mais il étale en vous ses plus rares merveilles...
Page 564 - Qu'on m'aille soutenir, après un tel récit, Que les bêtes n'ont point d'esprit ! Pour moi, si j'en étais le maître, Je leur en donnerais aussi bien qu'aux enfants. Ceux-ci pensent-ils pas dès leurs plus jeunes ans ? Quelqu'un peut donc penser ne se pouvant connaître.
Page 18 - Ces vieux contes d'honneur dont on repaît les dames Ne sont que des appas pour les débiles âmes, Qui, sans choix de raison, ont le cerveau perclus. L'honneur est un vieux saint que l'on ne chôme...
Page 27 - Après avoir dit ces paroles avec une fausse douceur, il s'alla jeter avec un zèle encore plus faux aux pieds de son ennemi...
Page 561 - On ne faisait plus une affaire de battre un chien. On lui donnait fort indifféremment des coups de bâton et on se moquait de ceux qui plaignaient ces bêtes comme si elles eussent senti de la douleur.
Page 560 - ... les esprits faibles du droit chemin de la vertu, que d'imaginer que l'âme des bêtes soit de même nature que la nôtre, et que par conséquent nous n'avons rien à craindre, ni à espérer après cette vie, non plus que les mouches et les fourmis : au lieu que, lorsqu'on sait combien elles diffèrent, on comprend beaucoup mieux les raisons qui prouvent que la nôtre est d'une nature entièrement indépendante du corps, et par conséquent qu'elle n'est point sujette à mourir avec lui ; puis,...

Bibliographic information