Oeuvres complètes de François de Salignac de La Mothe Fénélon ...: Nouvelle éd., mise dans un nouvel ordre, revue et corrigée avec soin, précédée d'un essai sur la personne et les écrits de Fénélon, et suivie de son éloge historique, Volume 10

Front Cover
Chez Méquignon, Fils Ainé, Libraire, 1810
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 356 - Etudiez-le bien, puis dites-en tout ce qu'il vous plaira : il ne sera plus vrai le moment d'après que vous l'aurez dit. Ce je ne sais quoi veut et ne veut pas; il menace, il tremble; il mêle des hauteurs ridicules avec des bassesses indignes.
Page 225 - Avezvous trouvé quelque chose de plus doux à aimer et de plus digne de votre amour ? Le fantôme du monde va s'évanouir ; cette vaine décoration disparaîtra bientôt ; l'heure vient, elle approche, la voilà qui s'avance, nous y touchons déjà ; le charme se rompt, nos yeux vont s'ouvrir ; nous ne verrons plus que l'éternelle vérité. Dieu jugera sa créature ingrate. Tous ces insensés qui passent pour sages seront convaincus de folie...
Page 284 - ... c'est une vieille machine délabrée qui va encore de l'ancien branle qu'on lui a donné , et qui achèvera de se briser au premier choc...
Page 356 - ... hier. Cette humeur étrange s'en va comme elle vient. Quand elle le prend, on dirait que c'est un ressort de machine qui se démonte tout...
Page 388 - Fénelon, et non pas de ses succès et de sa renommée ; qu'il poursuivit sa condamnation avec la vivacité d'un apôtre, plutôt qu'avec l'animosité d'un rival, et qu'en demandant pardon à Louis XIV * de ne lui avoir pas révélé plus tôt une hérésie plus dangereuse encore que le calvinisme, il...
Page 356 - ... éloquent, subtil, plein de tours nouveaux, quoiqu'il ne lui reste pas seulement une ombre de raison. Prenez bien garde de ne lui rien dire qui ne soit juste, précis, et exactement raisonnable : il saurait bien en prendre avantage, et vous donner adroitement le change.
Page 356 - Poussez-le , vous lui ferez dire en plein jour qu'il est nuit; car il n'ya plus ni jour ni nuit pour une tête démontée par son caprice. Quelquefois il ne peut s'empêcher d'être étonné de ses excès et de ses fougues. Malgré son chagrin , il sourit des paroles extravagantes qui k1i ont échappé. Mais quel moyen de prévoir ces orages , et de conjurer la tempête ? Il n'y en a aucun ; point de bons almanachs pour prédire ce mauvais temps.
Page 360 - Il est manifeste que c'est le même enfant, car on reconnoît d'abord le même air de tête : mais il n'a autour de lui que des masques grotesques et hideux, des reptiles venimeux', comme des vipères et des serpents, des insectes et des hiboux , enfin des harpies sales, qui répandent de l'ordure de tous côtés, et qui déchirent tout avec leurs ongles crochus.
Page 239 - ... entêtement de nouveauté. Mais prenez garde aussi de ne chercher pas, comme les Israélites , des conseils flatteurs et intéressés , des gens amollis par des considérations mondaines , qui mettent^ comme dit...
Page 246 - Non-seulement elle sert à expier le passé, mais encore elle est un contrepoison pour l'avenir. Elle vous arrache aux grands desseins d'ambition, que vous n'auriez jamais eu le courage de sacrifier à Dieu ' elle vous tient entre la vie et la mort , entre les plus grandes affaires et l'inutilité à tout; elle vous met aux portes de la mort , et vous en retire après vous avoir montré de si près l'horrible gouffre qui engloutit tout ce que le monde admire le plus. Dieu vous renverse, comme il...

Bibliographic information