Histoire des variations des églises protestantes. Instruction pastorale sur les promesses de l'église. Élévation à Dieu sur les mystères. Pensées morales et chrétiennes

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 285 - Jésus-Christ n'est pas de ce monde, et la comparaison que vous pouvez faire entre ce royaume et ceux de la terre est caduque : en un mot la nature ne vous donne rien qui ait rapport avec...
Page 364 - Une femme qui donne son cœur tout entier età jamais, reçoit d'un époux fidole un pareil présent, et ne craint point d'être méprisée ni délaissée pour une autre. Toute la famille est unie par ce moyen : les enfants sont élevés par des soins communs ; et un père qui les voit tous naître d'une même source, leur partage également son amour. C'est l'ordre de Jésus-Christ et la règle que les chrétiens n'ont jamais violée par aucun attentat.
Page 135 - Donnons-lui donc, puisqu'il le veut tant, cette gloire d'avoir aussi bien écrit qu'homme de son siècle; mettons-le même, si l'on veut, au-dessus de Luther : car encore que Luther eût quelque chose de plus original et de plus vif, Calvin, inférieur par le génie, sembloit l'avoir emporté par l'étude.
Page 6 - Pour moi, je n'ai pas encore mis la main à la moindre petite pierre » pour la renverser; je n'ai fait mettre le feu à aucun monastère : » mais presque tous les monastères sont ravagés par ma plume et » par ma bouche; et on publie que sans violence j'ai moi seul fait » plus de mal au pape, que n'auroit pu faire aucun roi avec toutes
Page 135 - II a beau faire, dit-il, jamais il ne le persuadera à personne ; et tout le monde sait combien je sais presser un argument, et combien est précise la brièveté avec laquelle j'écris».
Page 8 - Le Pape, dit-il, est si plein de dia' blés, qu'il en crache, qu'il en mouche : » n'achevons pas ce que Luther n'a pas eu honte de répéter trente fois. Est-ce là le discours d'un réformateur? Mais c'est qu'il s'agit du Pape : à ce seul mot, il rentrait dans ses fureurs, et il ne se possédait plus.
Page 355 - ... 0 peuples fascinés et préoccupés ! car c'est à vous que je parle ici, et je laisse pour un moment les superbes docteurs qui vous séduisent : ne sentirez-vous jamais que vos ministres se jouent de votre foi ? Car, je vous prie , pourquoi vous exclure de l'examen des articles fondamentaux, et se le réserver à eux seuls? N'est-ce pas un article nécessaire à tous , de bien savoir , par exemple , que...

Bibliographic information