Manual of French Pronunciation

Front Cover
Lee & Shepard, 1866
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Popular passages

Page 131 - Pendant le sacrifice, et ta main pour signal Me doit, au lieu d'encens, donner le coup fatal; La moitié de tes gens doit occuper la porte, L'autre moitié te suivre et te prêter main-forte.
Page 129 - Ont jadis dans mon camp tenu les premiers rangs > A ceux qui de leur sang m'ont acheté l'empire, Et qui m'ont conservé le jour que je respire ; De la façon enfin qu'avec toi j'ai vécu, ' Les vainqueurs sont jaloux du bonheur du vaincu...
Page 133 - D'un étrange malheur son destin le menace, Si, pour monter au trône et lui donner la loi, Tu ne trouves dans Rome autre obstacle que moi ; Si jusques à ce point son sort est déplorable, Que tu sois, après moi, le plus considérable, Et que ce grand fardeau de l'empire romain Ne puisse, après ma mort, tomber mieux qu'en ta main. Apprends à...
Page 114 - Tel qui rit vendredi , dimanche pleurera. Un juge , l'an passé , me prit à son service ; Il m'avait fait venir d'Amiens pour être suisse. Tous ces Normands voulaient se divertir de nous : On apprend à hurler, dit l'autre , avec les loups.
Page 127 - Qu'il te souvienne De garder ta parole, et je tiendrai la mienne. Tu vois le jour, Cinna; mais ceux dont tu le tiens Furent les ennemis de mon père, et les miens : Au milieu de leur camp tu reçus la naissance; Et lorsque après leur mort tu vins en ma puissance, Leur haine enracinée au milieu de ton sein T'avait mis contre moi...
Page 131 - Marcel, Plaute, Lénas, Pompone, Albin, Icile, Maxime, qu'après toi j'avais le plus aimé; Le reste ne vaut pas l'honneur d'être nommé : Un tas d'hommes perdus de dettes et de crimes, Que pressent de mes lois les ordres légitimes, Et qui, désespérant de les plus éviter, Si tout n'est renversé, ne sauraient subsister.
Page 127 - AUGUSTE. Qu'il te souvienne De garder ta parole , et je tiendrai la mienne. Tu vois le jour, Cinna; mais ceux dont tu le tiens Furent les ennemis de mon père , et les miens : Au milieu de leur camp tu reçus la naissance; Et...
Page 114 - Ma foi ! sur l'avenir bien fou qui se fiera ; Tel qui rit vendredi, dimanche pleurera.
Page 122 - Là croissoit à plaisir l'oseille et la laitue, De quoi faire à Margot pour sa fête un bouquet, Peu de jasmin d'Espagne , et force serpolet.
Page 126 - D'aucun mot, d'aucun cri, n'en interromos le cours; Tiens ta langue captive; et si ce grand silence A ton émotion fait quelque violence, Tu pourras me répondre après tout à loisir : Sur ce point seulement contente mon désir.

Bibliographic information