Nouvelle encyclopédie poétique: ou, Choix de poésies dans tous les genres, Volume 11

Front Cover
Capelle (M., Pierre Adolphe)
Ferra, 1819 - French poetry
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 265 - C'est un petit rimeur, de tant de prix enflé , Qui sifflé pour ses vers , pour sa prose sifflé , Tout meurtri des faux pas de sa muse tragique , Tomba de chute en chute au trône académique ? Ces détours sont d'un lâche et malin détracteur ; Je ne veux point offrir d'énigmes au lecteur.
Page 151 - L'univers m'embarrasse , et je ne puis songer Que cette horloge existe, et n'ait point d'horloger '. Mille abus, je le sais, ont régné dans l'Eglise; Fleury le confesseur en parle avec franchise 2.
Page 59 - Mais savez-vous aussi comme on parle de vous ? Gardez-vous, dira l'un, de cet esprit critique : On ne sait bien souvent quelle mouche le pique. Mais c'est un jeune fou qui se croit tout permis, Et qui pour un bon mot va perdre vingt amis.
Page 67 - En vain contre le Cid un ministre se ligue : Tout Paris pour Chimène a les yeux de Rodrigue. L'Académie en corps a beau le censurer : Le public révolté s'obstine à l'admirer.
Page 10 - On ne fut plus ni fat ni sot impunément ; Et malheur à tout nom qui, propre à la censure, Put entrer dans un vers sans rompre la mesure ! Perse, en ses vers obscurs, mais serrés et pressants, Affecta d'enfermer moins de mots que de sens.
Page 71 - Vous aurez beau vanter le roi dans vos ouvrages, Et de ce nom sacré sanctifier vos pages. Qui méprise Cotin n'estime point son roi, Et n'a, selon Cotin ni Dieu, ni foi, ni loi.
Page 30 - Au banquet de la vie, infortuné convive, J'apparus un jour, et je meurs ; Je meurs, et sur la tombe, où lentement j'arrive, Nul ne viendra verser des pleurs.
Page 66 - Qu'il soit le mieux renté de tous les beaux esprits; Comme roi des auteurs qu'on l'élève à l'empire; Ma bile alors s'échauffe, et je brûle d'écrire...
Page 61 - N'enteudrai-je qu'auteurs se plaindre et murmurer? Jusqu'à quand vos fureurs doivent-elles durer ? Répondez , mon esprit ; ce n'est plus raillerie : Dites... Mais, direz-vous, pourquoi cette furie? Quoi ! pour un maigre auteur que je glose en passant, Est-ce un crime , après tout , et si noir et si grand ? Et qui , voyant un fat s'applaudir d'un ouvrage...
Page 62 - Alidor! dit un fourbe , il est de mes amis ; Je l'ai connu laquais avant qu'il fût commis : C'est un homme d'honneur, de piété profonde , Et qui veut rendre à Dieu ce qu'il a pris au monde.

Bibliographic information