Page images
PDF
EPUB

Discours d'ouverture prononcé en la séance publique

de la Société d'Agriculture, par M. CORRARD
DE BREBAN , Président annuel......

41 Analyse des Travaux de la Société depuis le jer

avril 1829 jusqu'au 1er mai 1830, par M. ASTRUC, Secrétaire-Adjoint.

50 Coup-d'ail sur les terrains du Département de

l'Aube , lu à la Société, dans sa séance publique du 13 mai 1830, par M. A. LEYMERIE, Professeur des cours de géométrie et de mécanique

appliquées aux arts, Membre résidant..... 82 Discours sur l’Examen des esprits dans leur apti

titude aux sciences, du Docteur Juan HUARTE,

par M. BÉDOR, Docteur-Médecin. Le Voyageur, par M. Clovis MICHAUX........ 130 Rapport fait à la Société par une Commission

chargée d'examiner les Mémoires présentés au concours sur l'histoire de la Navigation de la Seine....

133

[ocr errors]

Traduction en vers français de six Cantates de

Métastase, précédée d'un discours succinct , prononcé, avant leur lecture, à la Société, en sa séance publique du 13 mai 1830 ; par M. GUY, Membre résidant...

149 Programme des Prix proposés pour 1831....... 169 Rapport fait à la Société sur la Correspondance

agricole de M. de Fontenay , par M. DE MONTACHET, Membre résidant...

170

Lettre d'un Membre associé au Secrétaire per

pétuel, relativement aux Pins maritimes...... 173 Extrait d'une Lettre d’un Membre correspondant.. '179 Avis concernant le Diplôme..

180 Rapport fait à la Société, en sa Séance du 20 août

1830, au nom d'une Commission composée de cing Membres, chargée de rechercher les causes d'une épizootie qui a ravagé les campagnes dans les premiers mois de 1830; par M. DUBOIS

DE MORAMBERT, Secrétaire perpétuel....... 181 Notice sur l'Analyse de quelques eaux de Troyes ,

par M. DELAPORTE, Pharmacien..... 195 Adieux des Prisonniers français de la Redoute

de Friesenheim , aux dignes Manhémiens naguère leurs alliés et leurs frères d'armes......

205 Notice sur Klopstock et Matthisson, poëtes alle

mands... Avis sur le Seigle de Mars...

... 217

212

A TROYES, DE L'IMPRIMERIE DE SAINTON, FILS.

Société s'Xgriculture, Sciences, Xris et Belles

elles Lettres de Xube.

SUPPLÉMENT au No 36 de ses Mémoires.

La Société, dans sa dernière séance, a décidé que

l'avis suivant serait inséré dans ses Mémoires.

L'ANNÉE dernière , la Société d'Agriculture, Sciences et Arts du Département décida que le local qu'elle occupe à la Préfecture serait disposé de manière à recevoir sa bibliothèque et des collections d'histoire naturelle et d'archéologie.

Une Commission fut chargée d'aller reconnaître et réclamer les objets de cette nature appartenant à l'ancien Lycée, qui se trouvaient négligés à SaintLoup.

De plus, la Société demanda à M. le Maire et obtint l'autorisation de transporter dans son local et d'y exposer dans un ordre méthodique une collection minéralogique appartenant à la ville de Troyes, dont les échantillons étaient enfouis dans les tiroirs d'une armoire fermée.

Enfin un Conservateur (M. Leymerie ) fut nominé.

Jusqu'ici les travaux à faire dans le local ont retardé la classification et la disposition du cabinet ; mais, heureusement, ces obstacles touchent à leur fin, et bientôt la Société pourra jouir de ses collections et en faire jouir les personnes étrangères à la Société qui voudront étudier les sciences naturelles.

Le cabinet doit renfermer des collections prises dans les trois règnes de la nature, et notamment les productions du Département, des objets d’archéologie et des instrumens de physique.

De tous les objets appartenant à la Société les minéraux seuls, jusqu'à présent, sont susceptibles d'être classés , et ils le seront en effet d'après la méthode suivie dans les collections de l'École royale des mines (méthode d'Haüy ). Les espèces qui manquent seront acquises par la Société, et, d'ici à quelques mois, la collection sera complète : mais, son revenu annuel étant très-borné, elle ne pourra parvenir à compléter les autres collections, si le zèle et la générosité des habitans du Départemeut ne viennent suppléer à la modicité de ses moyens.

Elle engage done, dans l'intérêt général, les personnes qui ont quelques objets détachés d'histoire naturelle ou d'archéologie, à vouloir bien en enrichir son cabinet. Chacụn sait qu'un fossile, qu'un minéral, une médaille antique, isolés, ne disent rien à l'esprit, tandis qu'ils deviennent susceptibles d'un haut intérêt, s'ils sont rapprochés de leurs analogues dans une collection bien ordonnée.

Dès-à-présent, les personnes qui voudraient seconder les vues de la Société peuvent adresser les objets qu'elles ont l'intention d'offrir , à la Préfecture , sous le couvert de M. Leymerie ; elles sont priées en outre d'y joindre leur nom et une note dans laquelle elles voudront bien donner sur ces objets tous les détails qui seront à leur connais

sance.

: Le nom du dopateur, sera consigné dans les registres de la Société, publié dans ses Mémoires, inscrit sur les objets donnés, et livré par la voie du Journal à la reconnaissance publique..

FAUTES

« PreviousContinue »