Le testament de Jean Meslier, ouvrage inéd. précédé d'une préface, d'une étude biogr. etc. par Rudolf Charles, Volume 2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 64 - Je vous bénis, mon Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que vous avez caché ces choses aux sages et aux prudents, et que vous les avez révélées aux petits.
Page 225 - L'on voit certains animaux farouches, des mâles et des femelles, répandus par la campagne, noirs, livides et tout brûlés du soleil, attachés à la terre qu'ils fouillent et qu'ils remuent avec une opiniâtreté invincible; ils ont comme une voix articulée, et quand ils se lèvent sur leurs pieds, ils montrent une face humaine, et en effet ils sont des hommes.
Page 84 - Cana l'eau en vin; de même il change le pain et le vin en son corps et en son sang, dès que le prêtre prononce en son nom à la messe les paroles sacramentelles.
Page 89 - Manus habent, et non palpabunt, pedes habent et non ambulabunt : * non clamabunt in gutture suo. Similes illis fiant qui faciunt ea : * et omnes qui confidunt in eis.
Page 95 - Allez dire ^ à mes frères, que je m'en vais monter à mon Père et à votre Père, à mon Dieu et à votre Dieu.
Page 162 - Genies esse feruntur in guibus et nato r/enitrix et nata parenti jungitur et pistas yeminato crescit amore. Ovid. Lib: 3. 31. Le meilleur donc en cela pour tous particuliers est de suivre sagement les loix et les coutumes de son païs, sans faire mal parler ni mal penser de soi, suivant cette autre maxime de nos Christicoles-mêmes, qui disent: que si vous êtes à Rome, vivez comme à Rome, et si vous êtes ailleurs, vivez comme ailleurs, — Si fueris Romae Romano vivito more, si fueris alibi vivito...
Page 225 - ... montrent une face humaine, et en effet ils sont des hommes. Ils se retirent la nuit dans des tanières où ils vivent de pain noir, d'eau et de racines ; ils épargnent aux autres hommes la peine de semer, de labourer et de recueillir pour vivre, et méritent ainsi de ne pas manquer de ce pain qu'ils ont semé.
Page 272 - ... c'est l'orgueil et la mollesse de certains hommes, qui en mettent tant d'autres dans une affreuse pauvreté. Que ferai-je, disoit Idoménée, si ces peuples que je répandrai dans ces fertiles campagnes négligent de les cultiver?
Page 321 - Quid est quod fuit? Ipsum quod futurum est. Quid est quod factum est? Ipsum quod faciendum est.
Page 170 - Tous les hommes sont égaux par la nature, ils ont tous également droit de vivre et de marcher sur la terre, également d'y jouir de leur liberté naturelle et d'avoir part aux biens de la terre, en travaillant utilement les uns et les autres, pour avoir les choses nécessaires et utiles à la vie.

Bibliographic information