Institutions d'éducation militaire, Volumes 1-2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 62 - L'antique idéal des romans n'avait jamais été approché de si près par la réalité qu'au moment de s'éteindre. Le patriotisme et la discipline avaient régularisé , sans l'étouffer, l'esprit chevaleresque ; l'organisation de la gendarmerie nationale avait eu l'influence la plus salutaire sur le caractère de la noblesse française; les pillards féodaux, les champions effrénés des guerres civiles, s'étaient changés en loyaux soldats dévoués au drapeau de la patrie. La première période...
Page 10 - Les jeunes gens iront au combat ; les hommes mariés forgeront les armes et transporteront les subsistances ; les femmes feront des tentes, des habits et serviront dans les hôpitaux ; les enfants mettront le vieux linge en charpie ; les vieillards se feront porter sur les places publiques pour exciter le courage des guerriers, prêcher la haine des rois et l'unité de la République.
Page 266 - Révolution, contrerévolution, choses, hélas! bien redoutables, bien loin du vrai, du juste, du possible! L'une dépasse le but, l'autre veut revenir en deçà, aucune ne s'arrête au point juste. Mais pour l'excuse de l'une et de l'autre il faut dire que si la première a le mérite d'être dans le sens du temps, la seconde a celui d'obéir aux plus nobles sentiments de l'âme humaine, le respect du passé, la fidélité aux souvenirs!
Page 184 - Ayant reconnu qu'une seule école militaire pourrait suffire aux besoins du service ; Désirant en outre récompenser les services des officiers généraux et supérieurs de nos armées , et faire jouir la noblesse de notre royaume des avantages qui lui ont été accordés par l'édit de notre aïeul , du mois de janvier 1751...
Page 95 - Hors le courant du sceau, auquel je ne prétends rien changer, je vous prie et vous ordonne, monsieur le chancelier, de ne rien sceller en commandement que par mes ordres, et sans m'en avoir parlé, à moins qu'un secrétaire d'Etat ne vous les porte de ma part.
Page 113 - II n'est pas de grandes actions suivies qui soient l'œuvre du hasard et de la fortune; elles dérivent toujours de la combinaison et du génie.
Page 91 - Flèche est voisin du vôtre * ; et à cause qu'il y va quantité de jeunes gens de tous les quartiers de la France, ils y font un certain mélange d'humeurs, par la conversation les uns des autres, qui leur apprend quasi la même chose que s'ils voyageaient. Et enfin l'égalité que les Jésuites mettent entre eux...
Page 36 - ... lui faire par force , et empoignez ses prisonniers « et les mettez au butin comme les autres « Monsieur le grand-sénéchal, «je suis bien esbahi que les capitaines et M. de «Saint- André...
Page 190 - à leur famille et qu'ils éprouvassent le sort de périr ou « de vieillir dans nos armées avec la douleur de prévoir « l'avilissement de leur nom dans une postérité hors « d'état d'en soutenir le lustre. Nous avons tâché d'y « pourvoir autant que nous l'avons pu par les...
Page 22 - Il sera envoyé à Paris, de chaque district « de la République, six jeunes citoyens, sous le nom « d'élèves de l'école de Mars , dans l'âge de 16 à 17 ans « et demi, pour y recevoir, par une éducation révolutioo« naire, toutes les connaissances et les mœurs d'un soldat

Bibliographic information