Biographie universelle, ancienne et moderne, ou Histoire, par ordre alphabétique, de la vie publique et privée de tous les hommes qui se sont fait remarquer par leurs écrits, leurs actions, leurs talents, leurs vertus ou leurs crimes: Ros-Saint J

Front Cover
Joseph Fr. Michaud, Louis Gabriel Michaud
Michaud, 1825 - Biography
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 161 - Politique de tous les cabinets de l'Europe pendant les règnes de Louis XV et de Louis XVI...
Page 139 - Je ne sais pourquoi vous vous imaginez qu'il a fallu, pour me marier, quitter le nom que je porte * ; ce ne sont pas les noms qui se marient, ce sont les personnes...
Page 516 - C'était le maître qui disparaissait dans le disciple; c'était Fénelon qui mourait avec le duc de Bourgogne. Il ne laissa échapper qu'un mot : « Tous mes « liens sont rompus... rien ne m'attache plus à la
Page 564 - Si vous voulez savoir ce que c'est qu'un opéra, je vous dirai que c'est « un travail bizarre de poésie et de musique, où le poète « et le musicien, également gênés l'un par l'autre, se donnent « bien de la peine à faire un méchant ouvrage.
Page 492 - Canada, où il est traicté de tout ce qui est du pays, des moeurs et naturel des sauvages, de leur gouvernement et façons de faire, tant dans leur pays qu'allant en voyage, de leur foi et croyance, avec un dictionnaire de la langue huronne...
Page 511 - En 1688, le Dauphin quitta la cour pour faire sa première campagne ; Louis XIV donna le duc de Beauvillier pour conseil à son fils, que Vauban accompagnait également afin de diriger les opérations du siège de Philisbourg. C'était, comme on l'a dit , donner le génie de la guerre et le génie de la vertu pour guides à un jeune prince qui , pour la première fois, allait être exposé à tous les regards.
Page 369 - Tourville , pressés par l'ennemi, auquel la lenteur de leur marche ne leur permit pas de se dérober , se virent contraints de relâcher dans les ports sans défense de la Hogue, et de Cherbourg, où les Anglais les...
Page 132 - des arts at-il contiibué à corrom» pré ou à épurer les mœurs ?» A l'instant , dit-il , je vis un autre univers, et je devins un autre homme. Il a consigné le détail de tout ce qu'il éprouva , dans une de ses quatre Lettres à M. de Malesherbes. Il avait alors trente-sept ans. Quand il arriva à Vincennes, il avait déjà écrit au crayon sa Prosopope'e de Fabrieius.
Page 539 - Question royale et sa décision , où il est montré en quelle extrémité le sujet est obligé de conserver la vie du prince aux dépens de la sienne propre, Paris, 1609, pet.
Page 308 - Зов. cTcspeces plus indéterminées. Nous pourrions louer, dans ces productions , cette élégance piquante et noble qu'un esprit distingué donne toujours , même à ce qu'il n'achève pas. Il est un degré d'insignifiance auquel, dans aucun genre, ni grave ni frivole , Rulhière ne pouvait jamais descendre.

Bibliographic information