Nouvelle biographie générale: depuis les temps les plus reculés jusqu'á nos jours, avec les renseignements bibliographiques et l'indication des sources à consulter, Volumes 7-8

Front Cover
Hoefer (M., Jean Chrétien Ferdinand)
Firmin Didot Frères, Fils et Cie, 1855 - Bio-bibliography
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 194 - Enfin c'en est fait , la Brinvilliers est en l'air : son pauvre petit corps a été jeté, après l'exécution , dans un fort grand feu , et ses cendres au vent; de sorte que nous la respirerons, et que par la communication des petits esprits, il nous prendra quelque humeur empoisonnante, dont nous serons tout étonnés.
Page 348 - ... plus générales, et si l'objet en luimême est grand, le ton paraîtra s'élever à la même hauteur; et si, en le soutenant à cette élévation, le génie fournit assez pour donner à chaque objet une forte lumière, si l'on peut ajouter la beauté du coloris à l'énergie du dessin, si l'on peut, en un mot, représenter chaque idée par une image vive et bien terminée, et former de chaque suite d'idées un tableau harmonieux et mouvant, le ton sera non-seulement élevé, mais sublime.
Page 348 - ... la quantité des connaissances, la singularité des faits, la nouveauté même des découvertes ne sont pas de sûrs garants de l'immortalité ; si les ouvrages qui les contiennent ne roulent que sur de petits objets, s'ils sont écrits sans goût, sans noblesse et sans génie, ils périront, parce que les connaissances, les faits et les découvertes s'enlèvent aisément, se transportent et gagnent même à être mis en œuvre par des mains plus habiles. Ces choses sont hors de l'homme, le style...
Page 33 - ... extrême. Enfin, livré à toutes les passions et transporté de tous les plaisirs; souvent farouche, naturellement porté à la cruauté; barbare en railleries et à produire les ridicules avec une justesse qui assommait.
Page 348 - Le style ne peut donc ni s'enlever ni se transporter, ni s'altérer. S'il est élevé, noble, sublime, l'auteur sera également admiré dans tous les temps : car il n'ya q'ue la vérité qui soit durable, et même éternelle. Or, un beau style n'est tel en effet que par le nombre infini...
Page 15 - ... avait de l'esprit, de la lecture, des restes d'une excellente éducation, de la politesse et des grâces même, quand il voulait; mais il voulait très-rarement.
Page 348 - Bien écrire, c'est tout à la fois bien penser, bien sentir et bien rendre; c'est avoir en même temps de l'esprit, de l'âme et du goût. Le style suppose la réunion et l'exercice de toutes les facultés intellectuelles...
Page 348 - Le ton n'est que la convenance du style à la nature du sujet, il ne doit jamais être forcé ; il naîtra naturellement du fond même de la chose, et dépendra beaucoup du point de généralité auquel on aura porté ses pensées. Si l'on s'est élevé...
Page 349 - ... censure est encore un sujet d'éloge. En peignant la nature sublime ou terrible , 'douce ou riante ; en décrivant la fureur du tigre , la majesté du cheval , la fierté et la rapidité de l'aigle , les couleurs brillantes du colibri , la légèreté de l'oiseaumouche , son style prend le caractère des objets...
Page 33 - Il avait les plus belles jambes et les plus beaux pieds qu'après le roi j'aie jamais vus à personne, mais trop longues, aussi bien que ses cuisses, pour la proportion de son corps. Il sortit droit d'entre les mains des femmes. On s'aperçut de bonne heure que sa taille commençait à tourner. On employa aussitôt et longtemps le collier et la croix de fer, qu'il portait tant qu'il...

Bibliographic information