Page images
PDF
EPUB

qu'ils révèlent, est un enseignement mort, ou du moins sans fruit et qui ne saurait atteindre son but réel. Cela est vrai pour le français comme pour les langues classiques et les idiomes étrangers; là aussi, chez nos auteurs, 1 faut étudier les textes dans leur fond et dans leurs détails, en tout ce qui regarde le sens, la grammaire, l'étymologie, la beauté littéraire, la morale et la religion. L'analyse littéraire doit donc se faire chaque jour dans une classe, oralement et par écrit. Les éditions des classiques français annotés, qui sont maintenant en usage, prouvent qu'un tel besoin se faisait sentir dans les classes. Mais il nous a semblé qu'il manquait un livre à part, plus spécialement littéraire, dans lequel l'art d'analyser fût pratiqué, non pas à l'aide de simples notes au bas des pages, mais bien d'une manière régulière et suivie et en gardant une certaine forme littéraire dans l'analyse même.

C'est pour fournir un instrument de cette nature, et pour essayer de suppléer en quelque point à une lacune des études, que nous avons composé cet ouvrage.

Voici le plan que nous avons suivi. Après avoir caractérisé rapidement, et avec des citations, les plus célèbres écrivains français de la renaissance, au seizième siècle, nous nous attachons surtout aux écrivains classiques du dix-septième siècle. Là, dans un ordre chronologique très-régulier, ne prenant que les classiques et nous arrêtant après Chateaubriand, nous consacrons un chapitre à chacun de nos écrivains les plus célèbres. En tête du

chapitre nous plaçons une courte notice bibliographique de l'auteur qui en est l'objet. Puis, choisissant un certain nombre de passages parmi les plus beaux et les plus renommés, nous les analysons, par paragraphes, dans un assez grand détail, en tout ce qui concerne les questions d'histoire, de morale et de goût.

Il nous aurait été plus facile de nous borner à une annotation courante au bas des pages, mais notre but principal n'aurait pas été atteint, celui d'enseigner aux élèves l'art d'analyser un morceau avec suite, d'une manière complète et avec une forme littéraire.

Ainsi conçu, notre livre, en même temps qu'il offre des modèles de critique littéraire, peut être regardé comme une histoire de notre littérature, par les textes ; diffère-t-il en cela de la plupart des histoires littéraires pour les classes, où tout se borne à des généralités plus ou moins vagues, sans que les élèves puissent se former une idée sûre et durable des qualités de chacun des écrivains qui passent dans une revue trop rapide sous

leurs yeux.

Nous allons dire maintenant comment il doit être employé dans la pratique des classes.

Chaque élève ayant le livre à la main, on fait lire un morceau avec l'analyse dont il est accompagné. Ainsi les élèves se pénètrent de l'esprit et du caractère particulier des écrivains classiques ; par là aussi,

ils acquièrent des notions d'histoire littéraire d'une manière autrement solide et durable que par une revue sommaire et une appréciation vague et trop vite oubliée du mérite des auteurs. La lecture faite et le livre fermé, ils sont obligés de répéter les remarques qu'ils ont lues. Il est bien entendu que le maître apporte le tribut de son expérience et ajoute de nombreux détails qui manquent à nos propres observations. Plus d'une fois il peut arriver que nos assertions soient contredites dans la classe ; rien de mieux, l'esprit s’aiguise et le goût s'affermit par la discussion.

Alors, et quand les élèves sont assez avancés, on leur dicte des morceaux qui ne sont pas dans notre livre, ou simplement on leur en indique dans les auteurs classiques qui sont entre leurs mains, et on les exerce à analyser eux-mêmes ces morceaux, oralement ou par écrit, d'une manière analogue aux analyses que nous proposons. Dans les commencements, on fera bien de spécifier les passages sur lesquels doivent porter les observations écrites.

Il peut arriver aussi que ce livre classique soit utile aux préparations du baccalauréat, en ce qui regarde les auteurs français ; trop souvent les candidats se trouvent plus embarrassés en présence d'un texte français, ne sachant où se prendre pour l'analyser, que devant un texte classique, à l'égard duquel on a toujours la ressource de l'explication littérale.

Nous avons cru bien faire de placer en tête de notre ouvrage, des principes sur la composition littéraire où sont réunis les préceptes de la rhétorique, essentiels,

soit pour écrire sur les divers sujets d'exercices que l'on a coutume de proposer dans une classe, soit pour bien discerner les mérites de la composition et du style dans les textes qui peuvent être soumis à l'analyse littéraire.

Il est inutile de faire observer qu'un esprit scrupuleusement religieux préside au choix, comme à l'étude des morceaux dont ce recueil est composé. C'est d'ailleurs une grande gloire pour la religion, que toutes les fois qu'il faut recueillir les plus beaux titres de l'esprit humain dans les temps modernes, c'est-à-dire les chefsd'æuvre de l'éloquence et de la poésie, la plus noble part et la plus abondante appartient toujours à l'inspiration chrétienne.

Heureux, si cet ouvrage est accueilli des maîtres comme un instrument utile à leurs travaux!

A. M.

[ocr errors]
« PreviousContinue »