Collection complette des œuvres de Mr. de Voltaire: Suite des mélanges de littérature

Front Cover
F. Grasset, 1776
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 190 - J'ai quelquefois aimé : je n'aurais pas alors Contre le Louvre et ses trésors, Contre le firmament et sa voûte céleste, Changé les bois, changé les lieux Honorés par les pas, éclairés par les yeux De l'aimable et jeune bergère Pour qui, sous le fils de Cythère, Je servis, engagé par mes premiers serments.
Page 203 - J'ai souvenance Qu'en un pré de moines passant, La faim, l'occasion, l'herbe tendre, et, je pense, Quelque diable aussi me poussant, Je tondis de ce pré la largeur de ma langue ; Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net.
Page 185 - Et, se prenant au fils des péchés de la mère, Menace Cupidon de le faire enfermer. Ce...
Page 199 - Il est bien vrai que ce divin esprit Plus que pas un me donne de pratique: Mais, comme il faut manger de plus d'un pain, Je puise encore en un vieux magasin; Vieux, des plus vieux, où Nouvelles nouvelles Sont jusqu'à cent, bien déduites et belles Pour la plupart, et de très bonne main.
Page 182 - II est bien malaisé de rien faire en amour. En peu de temps Mars emporta la dame. Il la gagna peut-être en lui contant sa flamme: Peut-être conta-t-il ses sièges, ses combats , Parla de contrescarpe, et cent autres merveilles Que les femmes n'entendent pas, Et dont pourtant les mots sont doux à leurs oreilles.
Page 197 - Mais il m'a fait auteur, je m'excuse par là : Auteur, qui pour tout fruit moissonne Un peu de gloire. On le lui ravira, Et vous croyez qu'il s'en taira ? Il n'est donc plus auteur : la conséquence est bonne.
Page 183 - Or, soyez sûr qu'en amours, Entre l'homme d'épée et l'homme de science, Les dames au premier inclineront toujours, Et toujours le plumet aura la préférence : Ce fut donc le guerrier qu'on aima mieux choisir.

Bibliographic information