Page images
PDF
EPUB

LEÇONS FRANÇAISES

DE

LITTÉRATURE ET DE MORALE,

CHOISIES

DES MEILLEURS AUTEURS QUI ONT ÉCRIT DANS CE GENRE

PAR

F. DE TRAMARRIA,

Ancien Professeur de langue française, qu'il fut, à la Maison des Pages
du Roi, à l'École de Commerce, à l?Université de Madrid, et Directeur

de l'Institut.

Ouvrage aussi agréable qu'utile à l'usage des Espagnols qui

apprennent la langue française.

6c ÉDITION,

MADRID
IMPRENTA DE LA VIUDA É HIJOS DE J. A. GARCIA
Calle de Campomanes, núm. 6.

1832

[ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

LEÇONS DE LITTÉRATURE ET DE MORALE.

PRIMIÈRE PARTIE, PROSE

RÈGLES DE L'ART D’ÉCRIRE.

Il s'est trouvé, dans tous les temps, des hommes qui ont su commander aux autres par la puissance de la parole: ce n'est néanmoins que dans les siècles éclairés que l'on a bien écrit et bien parlé. La véritable éloquence suppose l'exercice du génie et la culture de l'esprit. Elle est bien différente de cette facilité naturelle de parler, qui n'est qu'un talent, une qualité accordée à tous ceux dont les passions sont fortes, les organes souples, et l'imagination prompte. Ces hommes sentent vivement, s'affectent de même, le marquent fortement au dehors; et, par une impression purement mécanique, ils transmettent aux autres lenr enthousiasme et leurs affections. C'est le corps qui parle au corps; tous les mouvements, tous les signes concourent et servent également. Que faut-il pour émouvoir la multitude et l'entraîner? Que faut-li pour ébranler la plupart même des autres hommes et les persuader? un ton véhément et pathétique, des gestes expressifs et fréquents, des paroles rapides et sonnantes; mais pour le petit nombre de ceux dont la tête est ferme, le goût délicat et le sens exquis, et qui comptent pour peu le ton, les gestes et le vain son des mots, il faut des choses, des pensées, des raisons: il faut savoir les présenter, les nuancer, les ordonner; il ne suffiit

pas

de frapper

3399.27

« PreviousContinue »