Page images
PDF
EPUB

Autre Homme du bel air. Flola Monficir, Monsieur , ayez la charité,

D'en jetter de notre côté.

Femme du bel air.
Mon Dien qu'aux Personnes bien faites,
On sçait pes reodre honneur ceans.

Autre Femme du bel air.
Ils n'ont des livres de des bancs ,
Que pour Mesdames les Grisettes.

Garcon.
Aho! Phomme aux libres, qu'on m'en vaille ,-

Pay déja le poumon usé,
Bous boyez que chacun me raille,
Et je suis escandalisé
Dc boir és mains de la Canaille ,
Ce qui m'est par bous refusé.

Autre Gascon.
Eh cadedis, Monsen, boyez qui l'on pat érre :
Un libret, je bous prie, au Varon d'Asbarat.

Je pense, mordy, que le fat
N'a pas l'honncar de me connoitre.

Le Suisle.
Monsieur le donneur de papieir ,
Que veul dire Sty façon de fifre,
Mey l'écorchair tént mon gofieir

A crieir,
Sans que je powore afoir ein Lifre;
Pordy, mon

foy, Mon'-sieur, je pense fous l'être ifre.

Vieux Bourgeois babillard.
De tout ceci franc et net,
Je suis mal satisfait;
Et cela sans doute efi laid,

Que nôtre Fille
Si bien faite do fi gentille,
De tant d' Amoureus l'objet,

N'ait pas à fon souhait
Un livre de balet,

Pour lire le fajet
Du divertissement qu'on fait,
Et que toute notre famille

Si proprement s'habille ,
Pour être placée au sommet
De La salle., on l'on met

LA

[ocr errors]

Les gens de l'entriguet :
De tout ceci franc & net

Je suis mal satisfait,

Et cela sans doute esi laid.
Vieille Bourgeoise babillarde.
Il est vray que c'est une bonte,

Le sang au visage me monte ,
Et ce Fetteur de vers qui manque au capital,

L'entend fort mal;
C'est un brutal,
Us way cheval,

Franc animal,

De faire fi peu de conte
D'une Fille qui fait l'ornement principal

Du quartier du Palais Royal,
Et que ces jours passez un Comte
Fut prendre la premiere au bal.

11 l'entend mal,
C'est un brutal,
Un vray cheval,

Franc animal.

Hommes & femipes du bel air.
Ah! quel bruit !

Quel fracas!
Qosel cahos!

Quel mélange!
Quelle confusion!

Quelle cohuč étrange!
ucl defordre !

Quel embarras!
On y feche.

L'on n'y tient pas.

Gascon.
Bentre je suis à vous.

Autre Galcon.
J'enrage, Dien me damne.

Suille.
Ab que ly faire saif dans Sy sal de cians.

Galcon.
Je mxrs.
Autre Gascon.

Je pers la tramontane.

[blocks in formation]

Suiffe.
Mon foy moy le foudrois étre hors de dedansa

Vieux Bourgeois babillard.
Allons, manie,
Suivez mes pas,
Je vous en prie,

Et ne me quittez pas,
On fait de nous trop peu de cas;

Et je suis las
De ce tracas :
Tout ce fracas,

Cet embarras
Me pese par trop sur les bras;
S'il me prend jamais envie
De retourner de ma vie
A Balet ny. Comedie,
Je veux bien qu'on m'esiropie,

Allons, mamie,
Suivez mes pas,
Je vous en prie,

Et ne me quittez pas ,
On fait de nous trop peu de cas.
Vicille Bourgeoise babillarde.

Allons mon mignon, mon fils,
Regagnons nôtre logis,
Et fortons de ce tandis,
Olis l'on ne peut être assis;
Ils seront bien ébobis

Quand ils nous verront partis.
Trop de confusion regne dans cette Salle,
Et j'aimerois mieux être au milieu de la Halle;
Si jamais je reviens à semblable regale,
Je veux bien recevoir des foufflets plus de fix.

Allons mon mignon, mon fils,
Regagnons nötrs logis ,
Et sortons de ce tandis,
Oir lon ne peut étre assis,

TO US.
Amoy, Monsieur,

à
mey
de

mey Monfiants Un livre, s'il vous plait, à votre Serviteur.

grace, à

SECONDE ENTRE' E,

Les trois Importuns dancent.

TROISIE' ME ENTRE' E.

Trois Espagnols Chantent.
que me muero de amor
Tfolicito el dolor.
A un muriendo de querer
De tan buer ayre adolesco
Que es mas de lo

que padezco
Lo

que quiero padecer
I non pudiendo exceder
A mi desco el rigor.
Se que me muero de amor
Isolicito el dolor.
Lisonsi came la suerte
Con piedad tan advertida,
Que me asseguura la vida
En el riesgo de la muerte
Vivir de fv:golpe

fuerte
Et de mi salud primor.
Sèque, &c.

Six Espagnols dancent.
Trois Musiciens Espagnols.
Ay que loçura, con tanto rigor

Quexarse de amor
Delnino bonito
que todo es dulcora
Ay que loçura
Ay que loçura.

Espagnol chantant,
El dolor solicita,
EL
que

al dolor se da,
I nadie de amor muere ,
Sino quien no fave amor.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

Deux

Deux Espagnols.
Dulce muerte es el amor
Con correspondencia ygnal,
Ifi efta gozamos oy,
Porque la quieres túrbar?

Un Espagnol.
Alegrefe Enamorado
I tome mi parecer
Que en esto de querer
Todo es hallar el pado.

Tous trois ensemble.
Veya, vaja, de fiestas,
Vayade, vayle,

Alegria, alegria, alegria,
Que esto de dolor es fantafim.

QUATRIE' ME ENTRE' E.

IT ALIEN S. UNe Musicienne Italienne fait le premier recit, dont voici les paroles.

Di rigor armata il seno
Contro amor mi ribellai,
Ma fui vinta in un baleno
In mirar duo vaghirai,

Ahi che resiste puoco

Cor di gelo a stral di fuoco.
Ma si caro è'l mio tormento
Dolce è fi la piaga mia,
Ch'il penare e'l mio contento , ,
E'l sonarmi è tirannia.

Ahiche più giova , e piace.

Quanto amor è più vivace. i Aprés l'air que la Musicienne a chanté, deux Scaramouches , deux Trivelins, & un Harlequin,repréfentent une nuit à la maniére des Gomédiens Itahens, en cadence.

Un Musicien Italien se joint à la Musicienne Italienne , & chante avec elle les paroles qui suivent.

Le Musicien Italien.
Bel tempo che vola
Rapisce il contento,

D'a

« PreviousContinue »