Histoire poétique et littéraire de l'ancien Velay

Front Cover
Rozier, 1842 - Authors, French - 448 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 359 - Ce fut dans cette mission qu'il connut la Mère Agnès de Jésus, religieuse de l'ordre de Saint-Dominique, au monastère de Langeac, dont la vie a été aussi remarquable en vertus qu'en prodiges et en grâces extraordinaires.
Page 22 - ... des choses admirables. Parmi les Sarrasins , les uns étaient frappés de mort , ce qui était pour eux le sort le plus doux ; d'autres...
Page 22 - Mais tout cela n'était encore que peu de chose , si nous en venons au temple de Salomon , où les Sarrasins avaient coutume de célébrer les solennités de leur culte. Qu'arriva-t-il en ces lieux ? Si nous disons la vérité , nous ne pourrons obtenir croyance. Qu'il suffise de dire que dans le temple et dansle portique deSalomon, on marchaità cheval dans le sang jusqu'aux genoux du cavalier et jusqu'à la bride du cheval.
Page 118 - Fontaine dont il se rapproche beaucoup, comme je vais essayer de le faire voir par quelques citations. Je ferai remarquer toutefois que le Bon-Homme n'a pas connu ce prédécesseur, car je suis sûr qu'il ne se seroit pas fait un scrupule de lui emprunter...
Page 106 - Si negun savi n' i veira ; E negun savi non ia : Grans meravelhas ac de lor; Mas molt l' an els de luy maior , Qu' el vezon estar saviamen; Cuion qu' aia perdut lo sen, Car so que ill fan no ill vezon faire. A quascun de lor es veiaire Que ill son savi e ben senat, Mas lui tenon per dessenat; Qui 'l fer en gauta, qui en col; El no pot mudar no s degol. L...
Page 127 - ... pas chez un musicien que le renard devoit trouver une tête artificielle. Pour accorder le sens avec ce mot, il fait éprouver à frère Renard le besoin d'orner sa chapelle. C'est en écoutant le son d'une harpe, qu'il désire ajouter, à l'embellissement de son hermitage, les douceurs de la 30 musique ; mais, pour retourner à son sujet, Guill.
Page 64 - ... cavallier de vos, per so car sai qui es; e car non trobaria cavallier que m convengues mai de vos, ni de cui EN Guillems degues esser tan irat com de vos; e vuelh anar en pelerinatge ab vos a Sant Antoni en Vianes; et ¡un1rai a San Leidier a maio d'EN Guillem, jazer en sa cambra, et el seu leig vuelh que vos jaguatz ab mi. E can N Uc o auzi meravilhet se mot fort, e dis: Dona, trop me dizes d' amor, e veus me a tot vostre mandamen.
Page 15 - ... et la moitié de ma barbe ont été brûlés, et quoique je ne sois pas dans la peine, je ne pourrai voir clairement Dieu que lorsque mes cheveux et ma barbe auront crû comme avant.
Page 281 - D'abord après la Révocation, on nous dispersa dans les Cévennes avec ordre d'aider les missionnaires, et de loger chez les huguenots jusqu'à ce qu'ils eussent fait abjuration de leurs erreurs. Jamais ordre ne fut exécuté avec plus de plaisir. Nous envoyions dix, douze ou quinze dragons dans une maison qui y faisaient grosse chère, jusqu'à ce que tous ceux de la maison se fussent convertis. Cette maison s'étant faite catholique on allait loger dans une autre et partout c'était nouvelle aubaine.
Page 22 - Qu'il suffise de dire que dans le temple et dans le portique deSalomon, on marchait à cheval dans le sang jusqu'aux genoux du cavalier et jusqu'à la bride du cheval. Juste et admirable jugement de Dieu, qui voulut que ce lieu même reçût le sang de ceux dont les blasphêmes contre lui l'avaient si long - temps souillé.

Bibliographic information