Dictionnaire des origines, découvertes, inventions et établissemens: ou, Tableau historique de l'origine & des progrès de tout ce qui a rapport aux sciences & aux arts, aux modes & aux usages, anciens & modernes aux différens etats, dignités, titres ou qualités, & généralement à tout ce qui peut être utile, curieux & intéressant pour toutes les classes de citoyens, Volume 3

Front Cover

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 637 - Civile , s'il Nous plaifoit lui accorder nos Lettres de Privilège pour ce néceflaires. A CES CAUSES , voulant favorablement traiter l'Expofant, Nous lui avons permis & permettons par ces Préfentes , de faire imprimer ledit Ouvrage en un ou plufieurs volumes & autant de fois que bon lui femblera , & de le...
Page 637 - ... quelque prétexte que ce puifle être, fans la permiflion expreîlè & par écrit dudit Expofant, ou de ceux qui auront droit de lui , à peine de confifcation des exemplaires contrefaits , de trois mille livres d'amende contre chacun des contrevenans , dont un tiers à Nous...
Page 638 - Maupeou : le tout à peine de nullité des Préfentes. Du contenu defquelles vous mandons & enjoignons de faire jouir ledit Expofant & fes ayants-caufe , pleinement & paifiblement , fans fouffrir qu'il leur foit fait aucun trouble ou empêchement.
Page 638 - Préfentes feront enregistrées tout au long fur le Regiftre de la Communauté des Imprimeurs & Libraires de Paris...
Page 637 - Faifons défenfes à tous Imprimeurs , Libraires , & autres perfonnes de quelque qualité & condition qu'elles foient , d'en introduire d'impreffion étrangère dans aucun lieu de notre obéiflance : comme aufli d'imprimer , ou faire imprimer , vendre , faire vendre...
Page 638 - Expofant , & fes ayans caufes , pleinement & paifiblement , fans fouffrir qu'il leur foit fait aucun trouble ou empêchement. Voulons que la copie des Préfentes , qui fera imprimée tout au long , au commencement ou à la fin dudit Ouvrage...
Page 637 - A nos amés & féaux Confeillers les Gens tenans nos Cours de Parlement , Maîtres des Requêtes ordinaires de notre Hôtel , grand Confeil , Prévôt de Paris , Baillifs , Sénéchaux , leurs Lieutenans Civils, & autres nos Jufticiers .qu'il appartiendra, SALUT.
Page 146 - Achille sanglant aux bords du Simoïs, Ou fait fléchir l'Escaut sous le joug de Louis. Tantôt, comme une abeille ardente à son ouvrage, Elle s'en va de fleurs dépouiller le rivage ; Elle peint les festins, les danses, et les ris ; Vante un baiser cueilli sur les lèvres d'Iris, " Qui mollement résiste, et par un doux caprice, Quelquefois le refuse, afin qu'on le ravisse.
Page 146 - L'Ode avec plus d'éclat & non moins d'énergie Elevant jufqu'au Ciel fon vol ambitieux, Entretient dans fes vers commerce avec les Dieux. Aux Athletes dans Pife, elle ouvre la barriere, Chante un Vainqueur poudreux au bout de la carriere, Mene Achille fanglant aux bords du Simoïs, Ou fait fléchir l'Efcaut fous le joug de Louis.
Page 638 - Ouvrage , fera remis dans le même état où l'Approbation y aura été donnée , es mains de notre très-cher 8ç féal Chevalier , Chancelier de France , le Sieur DE LAMOIGNON , & qu'il en fera enfuite remis deux Exemplaires dans notre Bibliothèque publique , un dans celle de notre Château du Louvre...

Bibliographic information