Oeuvres complètes de Buffon, mises en ordre et précédées d'une notice historique par m. A. Richard ... suivies de deux volumes sur les progrès des sciences physiques et naturelles depuis la mort de Buffon: Oiseaux

Front Cover
Chez audouin frères et chez N. Delangle, 1828 - Natural history
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 143 - Rien n'égale la vivacité de ces petits oiseaux, si ce n'est leur courage, ou plutôt leur audace. On les voit poursuivre avec furie des oiseaux vingt fois plus gros qu'eux, s'attacher à leur corps, et, se laissant emporter par leur vol, les becqueter à coups redoublés jusqu'à ce qu'ils aient assouvi leur petite colère.
Page 140 - L'émeraude , le rubis , la topaze brillent sur ses habits ; il ne les souille jamais de la poussière de la terre ; et , dans sa vie tout aérienne , on le voit à peine toucher le gazon par instants ; il est toujours en l'air , volant de fleurs en fleurs ; il a leur fraîcheur , comme il a leur éclat ; il vit de leur nectar , et n'habite que les climats où sans cesse elles se renouvellent.
Page 143 - ... l'impatience paraît être leur âme ; s'ils s'approchent d'une fleur et qu'ils la trouvent fanée, ils lui arrachent les pétales avec une précipitation qui marque leur dépit. Ils n'ont point d'autre voix qu'un petit cri, screp, screp, fréquent et répété ; ils le font...
Page 140 - De tous les êtres animés voici le plus élégant pour la forme et le plus brillant pour les couleurs. Les pierres et les métaux polis par notre art ne sont pas comparables à ce bijou de la nature; elle l'a placé, dans l'ordre des oiseaux, au dernier degré de l'échelle de grandeur : maxime miranda in minimis.
Page 142 - Il ne presse ses inconstances que pour mieux suivre ses amours et multiplier ses jouissances innocentes, car cet amant léger des fleurs vit à leurs dépens sans les flétrir ; il ne fait que pomper leur miel, et c'est à cet usage que sa langue paraît uniquement destinée : elle est composée de deux fibres creuses formant un petit canal...
Page 234 - Avec imitation de nos paroles , le perroquet semble prendre quelque chose de nos inclinations et de nos mœurs : il aime, .et il hait; il a des...
Page 197 - Aucun des animaux n'est susceptible de cette perfectibilité d'espèce; ils ne sont aujourd'hui que ce qu'ils ont été, que ce qu'ils seront toujours, et jamais rien de plus, parce que, leur éducation étant purement individuelle , ils ne peuvent transmettre à leurs petits que ce qu'ils ont eux-mêmes reçu de...
Page 140 - C'est dans les contrées les plus chaudes du nouveau monde que se trouvent toutes les espèces d'oiseauxmouches ; elles sont assez nombreuses, et paraissent confinées entre les deux tropiques, car ceux qui s'avancent en été dans les zones tempérées n'y font...
Page 141 - A peine aperçoit-on leurs pieds, tant ils sont courts et menus ; ils en font peu d'usage ; ils ne se posent que pour passer la nuit, et se laissent, pendant le jour, emporter dans les airs ; leur vol est continu, bourdonnant et rapide; on compare le bruit de leurs ailes à celui d'un rouet.
Page 476 - ... la queue plus longues , plus étroites que les autres , d'un brun tirant à la couleur de rouille; les deux paires suivantes noirâtres, ayant le côté intérieur blanc sale ; les' suivantes blanches , terminées de brun , marquées d'une tache noire près de leur base , excepté la dernière paire où cette tache se réduit presque à rien ; l'iris gris roussâtre ; les paupières noires ; le bec brun à sa base , jaune au bout , et les pieds noirs. Longueur totale , six pouces et demi ; bec...

Bibliographic information