Choix de monumens primitifs de l'église chrétienne: avec notices littéraires

Front Cover
Jean Alexandre C. Buchon
Soc. de Panthéon littéraire, 1843 - Christian literature, Early - 771 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 347 - Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi , n'est pas digne de moi ; et celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi , n'est pas digne de moi.
Page 359 - En vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme et ne buvez son sang, vous n'aurez point la vie en vous.
Page 386 - Gardez-vous bien de donner les choses saintes aux chiens, et ne jetez point vos perles devant les pourceaux , de peur qu'ils ne les foulent aux pieds, et que, se tournant contre vous, ils ne vous déchirent.
Page 349 - Venez, les bénis de mon Père ; possédez le royaume qui vous a été préparé dès le commencement du monde. Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger ; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire ; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli ; j'étais nu, et vous m'avez revêtu ; j'étais malade , et vous m'avez visité ; j'étais en prison, et vous êtes venu à moi.
Page 377 - Vous aimerez le Seigneur votre Dieu de tout votre cœur, de toute votre âme, de toutes vos forces et de tout votre esprit ; et votre prochain comme vous-même.
Page 324 - Tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel; et tout « ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciet (3).
Page 188 - Ne vous émerveillez pas de ce que je dis , que l'heure viendra où tous ceux qui sont dans les tombeaux entendront la voix du Fils de Dieu , et...
Page 2 - convaincus , il les faut punir ; si pourtant l'accusé nie «qu'il soit chrétien , et qu'il le prouve par sa conduite, je « veux dire en invoquant les dieux , il faut pardonner à son «repentir, de quelque soupçon qu'il 'ait été auparavant «chargé. Au reste, dans nul genre de crime, l'on ne doit «recevoir des dénonciations qui ne sont souscrites de per« sonne, car cela est d'un pernicieux exemple et très éloi«gné de nos maximes.
Page 246 - Je suis rassasié des holocaustes de béliers et de la graisse des veaux; Je ne prends point plaisir au sang des taureaux, des brebis et des boucs.
Page 328 - ... j'aurais toute la foi, jusqu'à transporter les montagnes, si je n'ai point la charité, je ne suis rien.

Bibliographic information