Oeuvres de Fénélon, Volume 14

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 447 - ... louange du Christ, comme s'il eût été Dieu ; qu'ils s'engageaient par serment, non à quelque crime, mais à ne point commettre de vol ni d'adultère, à ne point manquer à leur promesse, à ne point nier un dépôt...
Page 539 - Eglise éternelle ne peut jamais avoir de fin. Pierre vivra dans ses successeurs ; Pierre parlera toujours dans sa chaire : c'est ce que disent les Pères ; c'est ce que confirment six cent trente évêques au concile de Chalcédoine 3 . Jésus-Christ ne parle pas sans effet.
Page 464 - Vulgate, qui est en usage dans l'Eglise depuis tant de siècles , et qui doit être regardée comme authentique, par toutes les personnes orthodoxes ; et l'on a porté la mauvaise foi jusqu'au point de détourner le sens naturel du texte, pour y substituer un sens étranger et souvent dangereux. Pour toutes ces raisons , en vertu de l'autorité apostolique, nous défendons de nouveau par ces présentes , et condamnons...
Page 458 - XCI. La crainte même d'une excommunication injuste ne nous doit jamais empêcher de faire notre devoir...
Page 536 - Le premier fondement du salut est de gar» der la règle de la droite foi , et de ne s'écarter en » rien de la tradition des Pères ; car on ne peut...
Page 539 - Ainsi l'Eglise romaine est toujours vierge ; la foi romaine est toujours la foi de l'Eglise, on croit toujours ce qu'on a cru, la même voix retentit partout, et Pierre demeure dans ses successeurs le fondement des fidèles. C'est JésusChrist qui l'a dit, et le ciel et la terre passeront plutôt que sa parole.
Page 572 - Tremblons, mes très chers frères, tremblons de peur que le règne de Dieu, dont nous abusons, ne nous soit enlevé, et ne passe à d'autres nations, qui en porteront les fruits. Tremblons, humilions-nous, de peur que Jésus-Christ ne transporte ailleurs le flambeau de la pure foi, et qu'il ne nous laisse dans les ténèbres dues à notre orgueil.
Page 526 - D'un côté, le parti soutient que les cinq propositions ne se trouvent point dans le livre de Jansénius, et c'est là ce qu'il nomme la question de fait.
Page 540 - Rome n'est pas épuisée dans sa vieillesse et sa voix n'est pas éteinte ; nuit et jour elle ne cesse de crier aux peuples les plus éloignés , afin de les appeler au banquet où tout est fait un; et voilà qu'à cette voix maternelle les extrémités de l'Orient s'ébranlent et semblent vouloir enfanter une nouvelle chrétienté pour réparer les ravages des dernières hérésies. C'est le destin de l'Église.
Page 451 - C'est une conduite pleine de sagesse, de lumière et de charité, de donner aux âmes le temps de porter avec humilité et de sentir l'état du péché, de demander l'esprit de pénitence et de contrition, et de commencer au moins à satisfaire à la justice de Dieu avant que de les réconcilier.