Mercure de France, Issue 194

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 199 - D'embellir la beauté vous obtenez la gloire ; Le laurier vous permet de parer la victoire : Plus d'un hameau vous donne en prix à la pudeur : L'autel même où de Dieu repose la grandeur, Se parfume au printemps de vos douces offrandes ; Et la religion sourit à vos guirlandes. Mais c'est dans nos jardins qu'est votre heureux séjour.
Page 210 - La pâle est aux jasmins en blancheur comparable; La noire à faire peur, une brune adorable; La maigre a de la taille et de la liberté; 720 La grasse est dans son port pleine de majesté; La malpropre sur soi, de peu d'attraits chargée...
Page 68 - ... mais dans le fond c'est un bien de plus qu'ils se procurent ; le peuple doit regarder comme un avantage de trouver son souverain tout fait, et de n'avoir pas, pour ainsi parler, à remonter un si grand ressort.
Page 330 - ... libres. Les plus belles statues des Grecs n'ont presque jamais indiqué que le repos. Le Laocoon et la Niobé sont les seules qui peignent des douleurs violentes; mais c'est la vengeance du ciel qu'elles rappellent toutes les deux, et non -les passions nées dans le cœur humain. L'être moral avait une organisation si saine chez les anciens, l'air circulait si librement dans leur large poitrine, et l'ordre politique était...
Page 474 - L'autorité chargée de la police des spectacles prononcera provisoirement sur toutes contestations, soit entre les directeurs et les acteurs, soit entre les directeurs et les auteurs ou leurs agents, qui tendraient à interrompre le cours ordinaire des représentations ; et la décision provisoire pourra être exécutée nonobstant le recours vers l'autorité à laquelle il appartiendra de juger le fond de la contestation.
Page 62 - ... la Pologne, cette région dépeuplée, dévastée, opprimée, ouverte à ses agresseurs, au fort de ses malheurs et de son anarchie, montre encore tout le feu de la jeunesse; elle ose demander un gouvernement et des lois, comme si elle ne faisait que de naître.
Page 68 - C'est même un bien pour le peuple que le gouvernement devienne aisé, qu'il se perpétue par les mêmes lois qui perpétuent le genre humain, et qu'il aille pour ainsi dire avec la nature.
Page 471 - Le Théâtre de l'Impératrice sera considéré comme une annexe du Théâtre-Français, pour la comédie seulement. Son répertoire contient : 1« les comédies et drames spécialement composés pour ce Théâtre ; 2« les comédies jouées sur les Théâtres dits Italiens, jusqu'à l'établissement de l'Opéra-Comique; ces dernières pourront être représentées par le Théâtre de l'Impératrice, concurremment avec le Théâtre-Français. — 2« Le Théâtre de l'Opéra (Académie impériale...
Page 199 - D'embellir la beauté vous obtenez la gloire, Le laurier vous permet de parer la victoire, Plus d'un hameau vous donne en prix à la pudeur : L'autel même où de Dieu repose la grandeur Se parfume au printemps de vos douces offrandes, Et la Religion sourit à vos guirlandes. Mais c'est dans nos jardins qu'est votre heureux séjour : Filles de la rosée et de l'astre du jour, Venez donc de nos champs décorer le théâtre.
Page 68 - Le peuple forcé par son besoin propre à se donner un maître, ne peut rien faire de mieux que d'intéresser à sa conservation celui qu'il établit sur sa tête. Lui mettre l'État entre les mains afin qu'il le conserve comme son bien propre, c'est un moyen très pressant de l'intéresser.

Bibliographic information