Collection des mémoires relatifs à l'histoire de France depuis la fondation de la monarchie française jusqu'au 13e siècle: Avec une introduction, des supplémens, des notices et des notes, Volume 2

Front Cover
J. L. Brière, 1823 - France
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 105 - Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : Venez, vous qui avez été bénis par mon Père ; possédez le royaume qui vous a été préparé dès le commencement du monde.
Page 390 - Seigneur, afin d'être sainte de corps et d'esprit ; mais celle qui est mariée, s'occupe du soin des choses du monde, et de ce qu'elle doit faire pour plaire à son mari.
Page 184 - Colomban, d'un esprit fier et plein de courage, répondit au roi qu'il n'avait pas coutume d'ouvrir l'entrée de l'habitation des serviteurs de Dieu à des hommes séculiers et étrangers à la religion , mais qu'il avait des endroits préparés et destinés à recevoir tous les hôtes. Le roi lui dit : « Si tu désires t'acquérir les dons de notre largesse et le secours de notre protection , tu permettras à tout le monde l'entrée de tous les lieux du monastère.
Page 380 - Metz, qu'il savait être éminent dans la crainte et l'amour de Dieu ; car s'il arrivait que, par ignorance des lettres , il fût moins en état de juger des choses , celui-ci , fidèle interprète de la divine volonté, la lui faisait connaître avec exactitude. Arnoul était homme, en effet, à expliquer le sens des saintes Écritures ; et, avant d'être évêque, il avait exercé sans reproche les fonctions de maire du palais. Soutenu d'un pareil appui...
Page 101 - Car le Fils de l'homme doit venir dans la gloire de son Père avec ses Anges ; et alors il rendra à chacun selon ses œuvres.
Page 183 - A ces mots les vases furent mis en pièces, le vin et la bière répandus sur la terre, et toutes les autres choses jetées ça et là. Les serviteurs épouvantés, allèrent annoncer au roi ce qui arrivait. Celui-ci , saisi de frayeur , se rendit, au point du jour, avec son aïeule, auprès de l'homme de Dieu; ils le supplièrent de leur pardonner ce qui avait été fait, promettant de se corriger par la suite. Colomban apaisé...
Page 14 - Que puis-je faire, si tu me retiens ici? Laisse-moi sortir pour que j'aille implorer la miséricorde des rois, et peut-être auront-ils pitié de toi...
Page 98 - Vous mangerez votre pain à la sueur de votre visage, jusqu'à ce que vous retourniez en la terre d'où vous avez été tiré : car vous êtes poudre, et vous retournerez en poudre.
Page 197 - Venèdes soutinrent contre les Huns plusieurs combats, et, par sa prudence et son courage, ils furent toujours vainqueurs. Samon avait douze femmes de la nation des Veaèdes, et il en eut vingt-deux fils et quinze filles. -
Page 8 - Tarbes1, ayant levé les yeux sur lui, le reconnut pour un de ses serviteurs qui s'était enfui de chez lui. Il le reprit , après avoir promis de ne point le maltraiter et le ramena dans son pays.

Bibliographic information