Histoire de Bossuet: évêque de Meaux, composée sur les manuscrits originaux, Volume 3

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 14 - Sainte-Fare, autant éloignée des voies du siècle que sa bienheureuse situation la sépare de tout commerce du monde ; dans cette sainte montagne que Dieu...
Page 67 - Loin de nous les héros sans humanité. Ils pourront bien forcer les respects, et ravir l'admiration, comme font tous les objets extraordinaires; mais ils n'auront pas les cœurs. Lorsque Dieu forma le cœur et les entrailles de l'homme, il y mit premièrement la bonté comme le propre caractère de la nature divine, et pour être comme la marque de cette main bienfaisante dont nous sortons.
Page 43 - Lamoignon ) , touchées sur la terre du désir de faire régner les lois , contemplent ensemble à découvert les lois éternelles d'où les nôtres sont dérivées ; et si quelque légère trace de nos foibles distinctions paroît encore dans une si simple et si claire vision , elles adorent Dieu en qualité de justice et de règle.
Page 281 - L'ouvrage est déjà tout prêt. On ne doit pas craindre que j'y contredise M. de Meaux : j'aimerois mieux mourir que de donner au public une scène si scandaleuse. Je ne parlerai de lui que pour le louer, et que pour me servir de ses paroles. Je sais parfaitement ses pensées, et je puis répondre qu'il sera content de mon ouvrage, quand il le verra avec le public.
Page 62 - Quelle partie du monde habitable n'a pas ouï les victoires du prince de Condé et les merveilles de sa vie ! On les raconte partout ; le Français qui les vante n'apprend rien à l'étranger ; et quoi que je puisse aujourd'hui vous en rapporter, toujours prévenu par vos pensées, j'aurai encore à répondre au secret reproche que vous me ferez d'être demeuré beaucoup au-dessous. Nous ne pouvons rien, faibles orateurs, pour la gloire des âmes extraordinaires : le sage a raison de dire que "leurs...
Page 46 - Ah ! si quelques générations, que dis-je? si quelques années après votre mort, vous reveniez, hommes oubliés, au milieu du monde, vous vous hâteriez de rentrer dans vos tombeaux, pour ne...
Page 314 - C'est du moins de cette erreur qu'on vous accuse Et vous » venez me dire : Prouvez-moi que je suis un insensé ; prouvez-moi » que je suis de mauvaise foi ; sinon ma seule réputation me met à » couvert. Non , monseigneur, la vérité ne le souffre pas : vous serez » en votre cœur ce que vous voudrez ; mais nous ne pouvons vous
Page 16 - La cour veut toujours unir les plaisirs avec les affaires. Par un mélange étonnant, il n'ya rien de plus sérieux ni ensemble de plus enjoué. Enfoncez , vous trouvez partout des intérêts cachés , des jalousies délicates qui causent une extrême sensibilité, et, dans une ardente ambition, des soins et un sérieux aussi triste qu'il est vain : tout est couvert d'un air gai , et vous diriez qu'on ne songe qu'à s'y divertir.
Page 75 - ... et commencez à compter le temps de vos utiles services, du jour que vous vous serez donnés à un maître si bienfaisant. Et vous, ne viendrez-vous pas à ce triste monument, vous, dis-je, qu'il a bien voulu mettre au rang de 'ses amis? Tous ensemble, en quelque degré...
Page 195 - Car à regarder les hommes comme ils sont naturellement et avant tout gouvernement établi, on ne trouve que l'anarchie, c'est-àdire dans tous les hommes une liberté farouche et sauvage, où chacun peut tout prétendre et en même temps tout contester; où tous sont en garde, et par conséquent en guerre continuelle contre tous ; où la raison ne peut rien , parce que chacun appelle raison la passion qui le transporte; où le droit même de la nature demeure sans force, puisque la raison n'en a...

Bibliographic information