Page images
PDF
EPUB
[graphic][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[graphic][ocr errors]

Lucca.

Place St Michel

[graphic]
[ocr errors]

Piazza di S. Michele.

Vogel det.

bart te

Carrara

Cattedrale

meilleur poëte, ami d'Annibal Caro, chiavel, qui a romanesquement et inharmonieux imitateur de Pétrarque, complétement écrit son histoire , a dit et qui, avec l'amour platonique obligé, qu'il eût surpassé Philippe en Macésut comme lui trouver de nobles chants doine, et Scipion à Rome. sur les malheurs et l'oppression de l’I- M. Bouchet, artiste remarquable, talie ; le second tombeau, indiqué trop qui a vu l'Italie en amateur éclairé, et simplement par une brève inscription qui a bien voulu enrichir cet ouvrage contre le mur , est celui du grand Cas- d'un grand nombre de dessins, nous a truccio Castracani degli Antelminelli, communiqué la vue d'un palais , dont souverain de Lucques et de Pise, mort le bon goût atteste de nouveaų celui à 47 ans, l'admiration et la terreur de qui se décèle à chaque pas dans l'arI'Italie au quatorzième siècle, une des chitecture de l'Italie (Pl. 250), Ici s'est plus fortes natures d'hommes qui aient glissé une erreur dans la disposition été créées, après lequel l'existence de des gravures : les vues de ce palais et sa patrie, un moment si brillante, de la place Saint-Michel auraient dû semble même disparaître, et dont Ma- se trouver ensemble sur la planche 250.

MASSA DI OABBARA, LAVENZA.

Du Lucques je me rendis prompte- Monte Sacro , et que la clarté de la ment à Massa, capitale du duché de lune rendait encore plus resplendisce nom. Cette jolie ville, située près sante, me causait une impression sinde la mer, et entourée de montagnes, gulière. Je me rappelais tous ces bustes, m'a paru le soir d'un effet charmant, toutes ces statues d'empereurs et de je ne puis oublier sa place publique, grands hommes, exposés à l'admiration c'est un beau quinconce d'orangers qui publique dans les pays de l'Europe, étaient chargés alors de leurs fruits et d'une part la pensée de la gloire , mûrs et dorés.

de l'autre la vue de ce marbre destiné J'ai visité dans la montagne les fa- à la perpétuer , ' étaient des alimens meuses carrières de Carrare; le marbre, bien propres à nourrir mes méditaque

l'on est habitué à rencontrer au tions. milieu des merveilles de l'art ou de la A quelque distance de Massa on nature cultivée et parée, se retrouve trouve Lavenza , dont on a représenté ici au sein de la nature sauvage. Des le château (Pl. 252 ). caux limpides courent et se précipitent Autrefois ce port s'appelait Avenparmi tous ces blocs et ces nombreux tia , d'un mot qui signifie arrivée. On débris, d'une blancheur éblouissante; charge maintenant à Lavenza les marcar le noble minéral a déjà tout son bres de Carrare, qui de là sont exéclat dans la mine, et il n'a pas besoin, pédiés dans toutes les parties de l'Eucomme l'or, d'être épuré et poli pour rope. briller. La vue de cette montagne de Carrare se ressent bien des richesses marbre, qui porte le beau nom de minérales dont la nature a pourvu ses

L.

06

L'ITALIE, LUQUE S. environs. Les ponts, les encadremens et modernes. Là, tout ce qui environne des portes et des fenêtres sont en mar- le voyageur lui parle en faveur des bre, et l'église principale de la ville arts, et en voyant le mouvement comest entièrement revêtue de marbre de mercial que Carrare doit à ses mines toute espèce. Enfin, à Carrare, tout de marbre, en calculant le nombre des est marbre, jusqu'aux fruits dont on artistes venus en ces lieux de tous les vend des corbeilles de la plus belle imic points du monde pour exécuter des tation (1),

chefs-d'oeuvre, on est tenté de s'écrier L'académie de sculpture de Carrare avec Fontenelle : Honneur aux arts ! jouit d'une grande célébrité, et est ri- ils enrichissent les nations, ils éterchement pourvue de modèles antiques nisent les grands hommes et les

grandes choses, ils ornent la scène (1) Pour deux cents francs on peut avoir à Car

du monde, et multiplient les bienfaits rare le bloc de beau marbre blanc statuaire néa

de la nature ! cessaire pour une figure en pied de grandeur naturelle.

ROYAUME LOMBARDO-VÉNITIEN.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
« PreviousContinue »