Biographie universelle, ancienne et moderne, ouvrage rédigé par une société de gens de lettres, Volume 10

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 497 - lui accor» derail, pourvu qu'il la lui demandât » en cent vers qu'il ferait pendant le » jeu; mais cent vers bien comptés , » pas un de plus , ni de moins. » Après le jeu où il avait paru aussi » peu occupé qu'à l'ordinaire , il dit » les cent vers au roi. Il les avait » faits, exactement comptés, et
Page 296 - trembler sous lui ; mais ce petit » gravier, qui• n'e'tait rien ailleurs, » mis en cet endroit, le voilà mort, » sa famille abaissée et le roi rétabli.» Cromwell n'est pas mort de la pierre, ou de la gravelle, mais d'une fièvre ordinaire ; et, de cette erreur de fait, Pascal tire une conclusion qui n'est pas heureuse; ni les projets qu'il
Page 638 - ayant réveillé des feux mal éteints. » La bonne dame n'a suivi que son » penchant, et sans réflexion elle a . » cru un amant meilleur qu'un mari; » elle a obligé le dernier à abandonner >> la place. Elle reste la fable du pu« blic, méprisée de son amant, blâ» mée de tout le monde, délaissée de
Page 215 - 2 vol. in - 12. Ce roman fit mettre l'auteur à la Bastille. Les biographes qui nous ont précédé disent qu'on ne sait à quoi tend cet ouvrage, ni quel en est le but. « Tanzaï , dit La Harpe , qui n'est » qu'un libertinage d'esprit, eut de » plus, dans sa naissance, le piquant » de l'allusion et de la satire.
Page 312 - Il forma le projet de faire graver, à ses dépens , et par souscription, les tableaux et les dessins de sa collection : ce recueil, qui est fait d'après les plus beaux tableaux et les meilleurs dessins qui fussent alors en France, divisé suivant les différentes écoles , avec un abrégé de la vie des peintres, et une description historique de chaque tableau, parut en 1729, Paris, grand
Page 263 - Pends-toi, brave » Grillon , nous avons combattu à » Arques et tu n'y étais pas. Adieu, » brave Grillon, je vous aime à tort et » à travers.
Page 115 - de M. le C. de R., contenant ce qui s'est passé de plus particulier sous le ministère du cardinal de Richelieu et du cardinal Mazarin, avec plusieurs particularités du règne de
Page 568 - profession. Il publia : les Beautés de la Perse, ou Description de ce qu'il ya de plus curieux, avec la carte et les dessins faits sur les lieux ; plus la Relation des aventures de Louis Marot, pilote réal des galères de France, Paris,
Page 670 - ni à ses saillies.... Ses ouvrages » même n'ont ni le caractère ni la • physionomie de sa conversation. * Quand on le lit, on le croit livré » aux choses les plus sérieuses ; en
Page 670 - qu'elle le fait sans cesse entourer » comme une jolie femme; enfin, par » un charme inexprimable qui vous » inspire tout à la fois les mouve-- » ments de curiosité et d'inclination, » qui ne sont ordinairement sentis » que pour un charmant enfant » C'est le poète de Platon, un être » sacré, léger et volage. » L'âge n'avait point altéré sa gaîté, ni rien

Bibliographic information