Tobie, Judith et Esther: traduits en françois : avec une explication du sens litteral et spirituel, tirée des saints peres, & des auteurs ecclesiastiques

Front Cover
chez Eugene Henry Fricx, 1714 - 586 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 229 - ... repentis d'avoir abandonné le culte de leur Dieu , le Dieu du ciel leur a donné la force pour se défendre.
Page 436 - Juifs, et vous périrez, vous et la maison de votre père. Et qui sait si ce n'est point pour cela même que vous avez été élevée à la dignité royale, afin d'être en état d'agir dans une occasion comme celle-ci? 15 Esther envoya faire cette réponse à Mardochée : 16 Allez, assemblez tous les Juifs que vous trouverez dans Suse, et priez tous pour moi. Passez trois jours et trois nuits...
Page 103 - Sara, levez-vous et prions Dieu aujourd'hui, et demain, et après-demain, parce que, durant ces trois nuits, nous devons nous unir à Dieu, et, après la troisième...
Page 54 - Soyez charitable en la manière que vous le pourrez. 9. Si vous avez beaucoup de bien , donnez beaucoup ; fi vous en avez peu > ayez foin de donner de ce peu même de bon cœur. 10. Car vous- vous...
Page 551 - J'ai su de mon père, ô Seigneur, que vous aviez pris Israël d'entre toutes les nations, et que vous aviez choisi nos pères en les séparant de tous leurs ancêtres qui les avoient...
Page 554 - savez la nécessité où je me trouve, et qu'aux jours où « je parais dans la magnificence et dans l'éclat, j'ai en « abomination la marque superbe de ma gloire , que je
Page 323 - ... quelle eft la volonté de Dieu ; ce qui eft bon , ce qui eft agréable à fes yeux , & ce qui eft parfait.
Page 207 - Toutes nos villes et toutes nos terres, toutes nos montagnes, nos collines, nos champs, nos troupeaux de bœufs, de moutons et de chèvres, tous nos chevaux, nos chameaux, toutes nos richesses et nos familles sont en votre pouvoir.
Page 448 - Esther? que demandez-vous? Quand vous me demanderiez la moitié de mon royaume, je vous la donnerais.
Page 325 - ... de Jérusalem, et que j'achève ce que j'ai cru qui se pourrait faire par votre assistance. Ayant parlé de la sorte , elle s'approcha de la colonne qui était au chevet du lit d'Holopherne , et délia son sabre qui y était attaché.

Bibliographic information