Histoire critique et militaire des guerres de la révolution, Volume 8

Front Cover
J. B. Petit, 1838

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 109 - Elles feront époque dans la postérité: vous aurez la gloire immortelle de changer la face de la plus belle partie de l'Europe. Le peuple français, libre, respecté du monde entier, donnera à l'Europe une paix glorieuse, qui l'indemnisera des sacrifices de toute espèce qu'il a faits depuis six ans. Vous rentrerez alors dans vos foyers, et vos concitoyens diront en vous montrant: _I1 était de l'armée d'Italie_.
Page 319 - Si vous craignez qu'il ne reçoive des renforts , attaquez-le avant qu'ils puissent le joindre , et ne négligez rien pour empêcher cette réunion ; il ne faut pas donner le temps à l'ennemi de se refaire ; il faut ne pas s'affaiblir devant lui , et surtout ne pas lui donner , par un morcellement désastreux , les moyens de nous battre en détail et de reprendre le terrain qu'il a perdu. La séparation en deux parties de l'armée d'Italie ne doit avoir lieu que lorsque Beaulieu sera absolument...
Page 307 - Si vous m'imposez des entraves de toutes espèces; s'il faut que je réfère de tous mes pas aux commissaires du gouvernement ; s'ils ont droit de changer mes mouvements, et de m'ôter ou de m'envoyer des troupes, n'attendez plus rien de bon. Si vous affaiblissez vos moyens en partageant vos forces ; si vous rompez en Italie l'unité de la pensée militaire : je vous le dis avec douleur, vous aurez perdu la plus belle occasion d'imposer des lois à l'Italie.
Page 305 - Naples, effrayée de votre approche, ferait faire quelques propositions à la France , il faudrait exiger qu'elle nous livrât sur-le-champ les vaisseaux et tout ce qui appartiendrait aux nations en guerre avec nous. Elle nous répondrait de lexécution immédiate de ces mesures ; elle s'engagerait...
Page 109 - Capitole , y placer avec honneur les statues des héros qui le rendirent célèbre ; réveiller le peuple romain engourdi par plusieurs siècles d'esclavage ; tel sera le fruit de vos victoires...
Page 317 - ... pas à le faire; et concertez-vous avec le général en chef Moreau, pour les faire recevoir. Il en est de même des moyens de transports et de la pénurie de numéraire dans laquelle elle se trouve. Le moment où l'ennemi distraira des forces de ses armées sur le Rhin pour les opposer aux nôtres en Italie, est celui que le directoire voudrait choisir pour rompre l'armistice dans le Nord : il emploie tous ses moyens pour y réussir; mais il craint que la campagne ne puisse s'ouvrir avant la...
Page 284 - Une alliance offensive et défensive avec le Roi Sarde, est sans doute ce qui serait le plus avantageux" à la cour de Turin ; elle assurerait à cette dernière non-seulement la Sardaigne , dont les troubles ne paraissent s'alimenter que par l'espoir d'être secondés par nous ; elle procurerait aux troupes sardes , par une attaque combinée avec les mouvements des troupes françaises vers Tortone, Alexandrie et Valence, l'invasion importante du Milanais.
Page 301 - ... surtout que les couleurs nationales soient respectées dans les ports de la Toscane. Que les troupes françaises arrivent à Livourne avec cet ordre qui commande la confiance et qui est indispensable dans les pays neutres. Prévenez le Grand-Duc de la nécessité où nous nous trouvons de passer dans sou territoire, et de mettre garnison dans Livourne.
Page 293 - Sardaigne, alors vous m'en préviendrez d'avance, afin que, si je suis dans la Lombardie, je puisse me replier et prendre des mesures. Quant aux conditions de la paix avec la Sardaigne, vous pouvez dicter ce qui vous convient, puisque j'ai en mon pouvoir les principales places.
Page 103 - ... que le côté opposé, loin d'offrir autant de profondeur que l'autre, pouvait presque se passer à pied sec; aussitôt une nuée de tirailleurs se glisse en bas du pont, et avec autant d'intelligence que de courage se jette sur l'ennemi pour faciliter la marche de la colonne. Ainsi favorisée, celle-ci redouble d'ardeur et de confiance, se précipite au pas de charge sur le pont , le franchit à la course, aborde et culbute dans un instant la première ligne de Sebottendorf , enlève ses pièces...

Bibliographic information