Revue critique d'histoire et de littérature, Volume 11

Front Cover
Librairie A. Franck., 1872 - Bibliography

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 12 - Le second, de diviser chacune des difficultés que j'examinerais en autant de parcelles qu'il se pourrait et qu'il serait requis pour les mieux résoudre. Le troisième, de conduire par ordre mes pensées, en commençant par les objets les plus simples et les plus, aisés à connaître, pour monter peu à peu comme par degrés jusques à la connaissance des plus composés, et supposant même de l'ordre entre ceux qui ne se précèdent point naturellement les uns les autres. Et le dernier, de faire...
Page 34 - Le Livre des Cent Ballades contenant des conseils à un chevalier pour aimer loialement, et les responses aux ballades, publié d'après...
Page 12 - Le premier était de ne recevoir jamais aucune chose pour vraie que je ne la connusse évidemment être telle ; c'est-à-dire d'éviter soigneusement la précipitation et la prévention , et de ne comprendre rien de plus en mes jugements que ce qui se présenterait si clairement et si distinctement à mon esprit que je n'eusse aucune occasion de le mettre en doute.
Page 6 - Graecorum scriptorum genere ingenium exercuit, » alii, qui magni critici haberi soient, aut in aliqua parte saepe earn violarunt, » ut Bentleius in mendis arguendis et in suspicione continenda, aut prorsus ea » caruerunt, ut G. Hermannus, qui non maximum numerum bonarum emenda...
Page 75 - C'est un contre-sens. Lisez (p. 56) : « II diet à M. de Gramond qu'il » s'en allast au grand trot et galop. » — P. 37. « II n'ya pas moins d'honneur » de faire une belle retraite qu'aller à un combat. » Ces paroles ne sont pas de Lautrec, mais bien de Monluc (p. 61). — P. 47. « Sur quoi [après la bataille 1. 3 vol. in-8', 1864-1867. Le tome IV (1870) et le tome V, qui va paraître trèsprochainement, sont consacres à la correspondance, presque entièrement inédite, de Biaise de Monluc....
Page 48 - Moyen de parvenir, œuvre contenant la raison de ce qui a esté, est et sera, avec démonstrations certaines selon la rencontre des effects de vertu; par Béroalde de Verville.
Page 9 - La tristesse est une langueur désagréable en laquelle consiste l'incommodité que l'âme reçoit du mal, ou du défaut que les impressions du cerveau lui représentent comme lui appartenant. Et il ya aussi une tristesse intellectuelle qui n'est pas la passion, mais qui ne manque guère d'en être accompagnée.
Page 74 - Cecy n'est pas pour les courtisans ou gens qui ont les mains polies , ny pour ceux qui aj ment le repos ; c'est pour ceux qui par le chemin de la vertu , aux despens de leur vie , veulent éterniser leur nom , comme en despit de- l'envie j'espère que j'auray fait celuy de Montluc.
Page 12 - Et2 je ne suis pas bien aise d'être obligé de parler avantageusement de moi-même ; mais, parce qu'il ya peu de gens qui puissent entendre ma Géométrie, et que vous désirez que je vous mande quelle est l'opinion que j'en ai, je crois qu'il est à propos que je vous dise qu'elle est telle que je n'y souhaite rien davantage; et que j'ai seulement tâché par la Dioptrique et par les Météores de persuader que ma méthode est meilleure que l'ordinaire, mais je prétends l'avoir démontré par...
Page 10 - ... feront juger que j'en ai trouvé quelques-unes), je puis dire que ce ne sont que des suites et des dépendances de cinq ou six principales difficultés que j'ai surmontées, et que 25 je compte pour autant de batailles où j'ai eu l'heur de mon côté.

Bibliographic information