From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 350 - certains animaux farouches , des mâles et des femelles : répandus par la campagne , noirs , livides , et tout brûlés du soleil , attachés à la terre qu'ils fouillent et qu'ils remuent avec une opiniâtreté invincible : ils ont comme une voix articulée , et quand ils se lèvent sur leurs pieds, ils montrent une face humaine, et en effet ils sont des hommes.
Page 350 - ... montrent une face humaine, et en effet ils sont des hommes. Ils se retirent la nuit dans des tanières, où ils vivent de pain noir, d'eau et de racines; ils épargnent aux autres hommes la peine de semer, de labourer et de recueillir pour vivre, et méritent ainsi de ne pas manquer de ce pain qu'ils ont semé.
Page 132 - Ainsi le bail à ferme d'un pré, d'une vigne, et de tout autre fonds dont les fruits se recueillent en entier dans le cours de l'année, est censé fait pour un an. Le bail des terres labourables, lorsqu'elles se divisent par soles ou saisons, est censé fait pour autant d'années qu'il ya de soles.
Page 267 - ... bras en forme de bracelet. On voit dans toute la Tartarie , mais plus encore dans le Thibet, cette formule gravée comme inscription sur les monuments, sur le fronton des maisons et le portail des temples. Souvent on rencontre de longs enchaînements de bandelettes faites de papier, de soie , de peaux ou d'autres matières , liées à des cordages allant d'un arbre à...
Page 104 - Programme des concours ouverts par la Société impériale des sciences, de l'agriculture et des arts de Lille. Lo rigresso dell
Page 267 - Ce sont quelquefois, au lieu de branches d'arbres, des têtes de cerfs, de bœufs ou de bouquetins avec leurs cornes ramenées en croissant ou retournées sur elles-mêmes. Le front de ces têtes, dépouillé de sa peau et blanchi, se voit toujours dans toute son étendue couvert d'écriture, et l'écriture n'est jamais autre que cette prière. On l'écrit sur des crânes d'hommes desséchés, sur des débris de squelettes humains qu'on entasse sur le bord des voies publiques. Elle se lit surtout...
Page 268 - Om mu m pat mê houm est sue de tout le monde ; l'enfant apprend à bégayer par ces six monosyllabes , et ils sont encore la dernière expression de vie qu'on voit se moduler sur les lèvres du mourant ; le voyageur la murmure le long de sa route , le berger...
Page 340 - ... avez un total de 1,200,000 chenilles qui étaient détruites chaque jour, par conséquent 36 millions pour un seul mois. Trente-six millions de chenilles ! Mais at-on bien songé que ces 36 millions de chenilles , si on ne respecte pas l'existence de tous ces oiseaux du bon Dieu qui les consommaient , mangeront à leur tour la feuille , la fleur, le fruit de nos arbres, toutes nos plantes potagères et toutes celles d'agrément ? N'oublions pas aussi que les insectes et les plantes parasites...
Page 340 - ... cent vingt chenilles pour la consommation quotidienne de chaque nid. Si donc vous multipliez 120 chenilles par 10,000 nids, vous avez un total de 1,200,000 chenilles qui étaient détruites chaque jour, par conséquent 36 millions pour un seul mois.
Page 165 - Du service médical des pauvres, en France, tant à la ville qu'à la campagne, et de la façon dont il devrait être établi pour répondre à la fois aux nécessités des malades indigents et aux exigences légitimes des médecins. ° Les mémoires devront être écrits en français et envoyés avant le 1

Bibliographic information