Mémoires

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 95 - HENRY, par la grâce de Dieu roy de France, savoir » faisons à tous présens et à venir que nous avons en...
Page 12 - Telles sont les questions que soumet à la société M. l'abbé Santerre , en s'arrêtant au premier fait , après avoir indiqué l'étendue présumée de ce village dont la juridiction fut réunie en 1560 à celle d'Eplessier-patte-d'Oie , qui perdit plus tard la sienne en 1701. Chacun connaît l'horrible dénouement des amours du châtelain de Coucy et de la dame de Fayel. M. Peigné , si familier avec nos vieux poèmes de la Picardie, a voulu éclaircir la confusion qui s'était établie parmi...
Page 228 - ... guet et garde ou autrement, relativement à leurs dites qualité d'officiers et de chevaliers, et fait défense aux officiers et chevaliers de la compagnie d'arquebusiers de Saint-Quentin et à tous autres de pareilles compagnie , de se pourvoir et de faire procédures ou demandes ailleurs qu'au siège général de la connétablie et maréchaussée de France , à la table de marbre du palais à Paris, à peine de nullité , de 500 livres d'amende et de tous dépens, dommages et intérêts (1).
Page 139 - ... régiments des troupes de ligne, fait de taffetas de soie bleue, semé de fleurs de lys d'or, coupé à angles droits d'une croix blanche cantonnée au premier et au quatrième quartier de deux flèches dorées en sautoir, au deuxième et troisième d'un arc bandé et armé de même métal. Sur la croix qui le traverse se voyait la date de 1733 , un soleil d'or et au dessous les armes de France , surmontées de la couronne royale et entourées du collier de l'ordre du Saint-Esprit. Comme les...
Page 85 - dans la garde nationale, sous l'uniforme de la nation, » sous les mêmes drapeaux , le même régime, les mêmes » officiers, le même état-major. Tout uniforme différent, » toute cocarde autre que la cocarde nationale de> meurent réformés aux termes de la proclamation du
Page 85 - Aucun citoyen ne pourra porter les armes , s'il n'est inscrit de la manière qui vient d'être réglée ; en conséquence, tous corps particuliers de milice bourgeoise , d'arquebusiers ou autres , sous quelque dénomination que ce soit , seront tenus de s'incorporer dans la garde nationale , sous l'uniforme de la nation...
Page 652 - ... de ses enfants (1). Le mariage se trouvait ainsi absorbé par la puissance paternelle dont il était cependant la source. Bientôt on en méconnut la sainteté comme le caractère. Au temps et selon l'expression de Sénèque (2), les femmes ne comptaient plus leurs années par le nombre des consuls, mais par le nombre de leurs maris.
Page 623 - Essai historique sur les monnaies des Comtes de Ponthieu, suivi de quelques mots sur les méreaux de la collégiale de Saint-Vulfran d'Abbeville. par ML Deschamps de Pas, membre de la Société des Antiquaires de Picardie. — Amiens, Duval et Herment, 1854 , 32 p. et 2 pi. in-8°.
Page 631 - Chanson en sinq couplets de la fin des cent jours. — Bibliothèque de M. de Caïeu de Vadicourt. 769. Six Balafres ou la soirée des casernes , par G (Guinaud) , officier des volontaires royaux sous les ordres du général Prince de Croï-Solre. — S. 1. nn nd, 15p. in-8°. Dialogue qui a eu pour but de faire éclater la désertion dans la garnison d'Abbeville et qui, le jour même qu'il parut , 20 avril 1815 , a été porté dans les casernes par les officiers royalistes de Tournemine et Delimange,...
Page 34 - ... mousse est resté dans son état primitif, et dont les bords et la pointe sont aussi tranchants que le permet une industrie qui n'avait jamais songé à les polir. D'autres ressemblent à un poignard, d'autres encore ont la forme d'une pyramide triangulaire, et les arêtes sont creusées fort irrégulièrement par les éclats du silex.

Bibliographic information