Pseautier distribué pour tous les jours de la semaine: avec des notes tirées des pères de l'Eglise & des interprètes anciens & modernes

Front Cover
[s.n.], MDCCXLII., 1742 - 650 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 637 - Vous aimerez le Seigneur votre Dieu de tout votre cœur, de toute votre âme, et de tout votre esprit. C'est là le plus grand et le premier commandement.
Page 419 - Car je suis assuré que ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni les...
Page 101 - Sa miséricorde se répand d'âge en âge sur ceux qui le craignent. Il a déployé la force de son bras ; il a dissipé...
Page 585 - Ifraël in eo , qui fecit eum : & filii Sion exultent in Rege fuo. Laudent nomen ejus in choro : in tympano & pfalterio pfallant ei.
Page 639 - religion catholique nous défend de dire trois Dieux ou trois « Seigneurs. « Le Père n'a été ni fait, ni créé , ni engendré d'aucun autre. Le «Fils n'a été ni fait ni créé, mais engendré du Père seul. Le « Saint-Esprit n'a été ni fait, ni créé, ni engendré, mais il pro
Page 155 - Le Seigneur a fait tout ce qu'il a voulu dans le ciel, dans la terre, dans la mer, et dans tous les abîmes.
Page iv - Qui a fait le ciel et la terre , Et toutes les choses visibles et invisibles : Et en un seul Seigneur Jésus-Christ , Fils unique de Dieu, Et né du Père avant tous les siècles : Dieu de Dieu , lumière de lumière, vrai Dieu du vrai Dieu : Qui n'a pas été fait , mais engendré ; qui...
Page 107 - Quoniam Angelis suis mandavit de te ; * ut custodiant te in omnibus viis tuis. In manibus portabunt te : * ne forte offendas ad lapidem pedem tuum.
Page 36 - Te gloriosus Apostolorum chorus, Te prophetarum laudabilis numerus, Te Martyrum candidatus laudat exercitus. Te per orbem terrarum sancta confitetur Ecclesia, Patrem immensae majestatis ; Venerandum tuum verum et unicum Filium ; Sanctum quoque Paraclitum Spiritum. Tu Rex gloriae, Christe. Tu Patris sempiternus es Filius.
Page 199 - celui qui te rendra tous les maux que tu nous a faits ! « heureux celui qui prendra tes petits enfants , et les « brisera contre la pierre ! « Babylone, si magnifique et si superbe, cette reine isai.

Bibliographic information